basculer des syllabes au dessus de la portée

Bonsoir à tous,

Maintenant que j'ai fini de taper Arthur, j’entame la phase
relecture et correction...

Je me trouve confronté, au niveau mise en forme, au problème suivant :
les solos et tutti sont dans des contextes différents (dans la vraie
vie, le soliste est même « italisé ») et je voudrais rejeter le « -pa »
au-dessus de la portée. Pour l'alignement des deux lignes de paroles sur une même base, je verrai plus tard.

papa = { c''4 c'' c'' c'' \break c''2 }
fiston = { s1 g'4 g' }
lui = \lyricmode { C'est moi le pa- -pa }
eux = \lyricmode { C'est lui }
\score {
   \new Staff = "S_soprano"
   <<
     \new Voice = "ancien" << \papa >>
     \new Voice = "enfants" << \fiston >>
     \lyricsto "ancien" \new Lyrics \lui
     \lyricsto "enfants" \new Lyrics \eux
   >>
}

Toute ma reconnaissance à qui saurait m'aiguiller ; j'ai bien essayé
quelques /override/ mais sans succès, y compris en tentant de m'inspirer de \bassFigureStaffAlignmentUp.

Jean-Charles

Bonsoir,

Maintenant que j'ai fini de taper Arthur,

Eh bien bravo ! Et il s'en vante en plus ! Je suis pour la non-violence !

Je me trouve confronté, au niveau mise en forme, au problème suivant :
les solos et tutti sont dans des contextes différents (dans la vraie
vie, le soliste est même « italisé ») et je voudrais rejeter le « -pa »
au-dessus de la portée.

Objection : tu crois que dans la vraie vie le soliste ne va pas être perdu de voir la moitié d'un mot en dessous de la ligne et l'autre moitié au dessus ? Tu fournis le stabilo rose à paillettes ?
Mais bon... si c'est vraiment ce que tu veux...
Je ne vois pas comment tu peux t'en sortir sans créer une variable pour les paroles au dessus et une autre pour les paroles en dessous. Pour moi une ligne de parole c'est comme une ligne de portée, c'est une organisation fixe...
Je te mets un exemple avec le texte du soliste au dessus, si ça peut t'inspirer...

papa = { c''4 c'' c'' c'' \break c''2 }
fiston = { s1 g'4 g' }
lui = \lyricmode { C'est moi le pa- -pa }
eux = \lyricmode { C'est lui }

\score {
<<
   \new Lyrics = "ancien" { s4 }
   \new Staff <<
     \new Voice = "ancien" << \papa >>
     \new Voice = "enfants" << \fiston >>
>>
   \new Lyrics = "enfants" { s4 }

   \context Lyrics = "ancien" \lyricsto "ancien" \lui
   \context Lyrics = "enfants" \lyricsto "enfants" \eux
>>
}

Bonne soirée,
Cécile

Le 27/04/2011 21:26, Cécile Huneau disait :

Bonsoir,

Maintenant que j'ai fini de taper Arthur,

Eh bien bravo ! Et il s'en vante en plus ! Je suis pour la
non-violence !

Faut dire qu'il l'a bien cherché, vu ce que j'en ai bavé : la dernière
fois que j'avais lu en plu de 2 clés, c'était pour un oral de solfège
devant Pierre Villette... ça fait plus de 30 ans.

Je me trouve confronté, au niveau mise en forme, au problème
suivant : les solos et tutti sont dans des contextes différents
(dans la vraie vie, le soliste est même « italisé ») et je voudrais
rejeter le « -pa » au-dessus de la portée.

Objection : tu crois que dans la vraie vie le soliste ne va pas être
perdu de voir la moitié d'un mot en dessous de la ligne et l'autre
moitié au dessus ? Tu fournis le /surligneur/ rose à paillettes ?
Mais bon... si c'est vraiment ce que tu veux... Je ne vois pas
comment tu peux t'en sortir sans créer une variable pour les paroles
au dessus et une autre pour les paroles en dessous. Pour moi une
ligne de parole c'est comme une ligne de portée, c'est une
organisation fixe...

J'en conviens, sauf dans la cas présent : j'essaie de reproduire
ce qu'il y a à la page 32 (numéro 98 du conducteur) du fichier
http://imslp.org/wiki/Special:ImagefromIndex/30725

Je te mets un exemple avec le texte du soliste au dessus, si ça peut
t'inspirer...

Ceci me donne une piste que j'approfondirai demain...

Bonne nuit,
Jean-Charles