Conversion langage

Bonjour,

J'utilise maintenant Denemo pour saisir le code Lilypond, ce que je trouve très pratique et très productif.
Malheureusement, j'ai mes habitudes et Denemo est codé « en dur » pour produire du code « nederland».
Existe-t-il, ou quelqu'un aurait-il dans ses cartons, un utilitaire pour convertir du code Lilypond nederland en italiano ?

···

--
JJR.

Eh bien, s'il s'agit de faire des correspondances, un petit script python fonctionne très bien (ou tout autre langage, d'ailleurs). Tu peux nous donner un exemple à partir de la liste des toutes les notes de l'octave (dièses et bémol, stp), avant et après transformation, pour préciser ?

A+

JMArc

Jean-Jacques Rétorré a écrit :

···

Bonjour,

J'utilise maintenant Denemo pour saisir le code Lilypond, ce que je trouve très pratique et très productif.
Malheureusement, j'ai mes habitudes et Denemo est codé « en dur » pour produire du code « nederland».
Existe-t-il, ou quelqu'un aurait-il dans ses cartons, un utilitaire pour convertir du code Lilypond nederland en italiano ?

2010/7/30 Jean-Jacques Rétorré <****@****> :

Bonjour,

J'utilise maintenant Denemo pour saisir le code Lilypond, ce que je
trouve très pratique et très productif.
Malheureusement, j'ai mes habitudes et Denemo est codé « en dur »
pour produire du code « nederland».
Existe-t-il, ou quelqu'un aurait-il dans ses cartons, un utilitaire
pour convertir du code Lilypond nederland en italiano ?

Salut !

Question déjà posée, la réponse se trouve ici :
http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Musicxml2ly-en-francais-tp4090174p4090382.html

  Merci Eluze !

  melody = { % résultat de denemo (en néerlandais)
    c 8 d e f g a b c | b 2 des |
    b 4 b b b|
    \bar "|."
  }

  \include "italiano.ly"
  \displayLilyMusic {
    \melody
  }
  % donnera les noms de notes pour les langues romanes
  % (et donc le français)

Cordialement,
Xavier

···

--
Xavier Scheuer <****@****>

Jean-Jacques Rétorré a écrit :

Bonjour,

J'utilise maintenant Denemo pour saisir le code Lilypond, ce que je trouve très pratique et très productif.
Malheureusement, j'ai mes habitudes et Denemo est codé « en dur » pour produire du code « nederland».
Existe-t-il, ou quelqu'un aurait-il dans ses cartons, un utilitaire pour convertir du code Lilypond nederland en italiano ?

Eh bien, s'il s'agit de faire des correspondances, un petit script python fonctionne très bien (ou tout autre langage, d'ailleurs). Tu peux nous donner un exemple à partir de la liste des toutes les notes de l'octave (dièses et bémol, stp), avant et après transformation, pour préciser ?

A+

JMArc

Par exemple ce fichier produit par Denemo

------%<------%<------%<------%<------%<------%<------

%% Fichier Lilypond généré par Denemo version 0.8.16

%%http://www.gnu.org/software/denemo/

\version "2.12"
\paper {
}
#(set-default-paper-size "a4"
)
#(set-global-staff-size 16)

\header{
tagline = "Generated by Denemo Version 0.8.1, go to http://www.denemo.org"
}

% The music follows

MvmntIVoiceI = {
c'4 des' ees' aes'%|
g'8 ees'16 ees'8 ees'16 ees' \bar "|."
}

MvmntIVoiceILyricsVerseI = \lyricmode {
Il a des poils sous les ais -- sel -- les
}

MvmntIVoiceITimeSig = \time 4/4
MvmntIVoiceIKeySig = \key aes \major
MvmntIVoiceIClef = \clef treble
MvmntIVoiceIProlog = { \MvmntIVoiceITimeSig \MvmntIVoiceIKeySig \MvmntIVoiceIClef}
MvmntIVoiceIMusic = {\MvmntIVoiceIProlog \MvmntIVoiceI}
MvmntIVoiceIContext = \context Voice = VoiceIMvmntI {\MvmntIVoiceIMusic}
MvmntIStaffI = \new Staff << {
\MvmntIVoiceIContext
}
\lyricsto VoiceIMvmntI \new Lyrics \MvmntIVoiceILyricsVerseI

\score {
<< <<
\MvmntIStaffI

\layout{
}
\header{
}

}

%% Fichier Lilypond généré par Denemo version 0.8.16

------%<------%<------%<------%<------%<------%<------

devrait être converti en :

------%<------%<------%<------%<------%<------%<------

%% Fichier Lilypond généré par Denemo version 0.8.16
% Puis converti

%%http://www.gnu.org/software/denemo/

\version "2.12"
\include "italiano.ly"

\paper {
}
#(set-default-paper-size "a4"
)
#(set-global-staff-size 16)

\header{
tagline = "converti depuis Denemo Version 0.8.1"
}

% The music follows

MvmntIVoiceI = {
do'4 reb' mib' lab'%|
sol'8 mib'16 mib'8 mib'16 mib' \bar "|."
}

MvmntIVoiceILyricsVerseI = \lyricmode {
Il a des poils sous les ais -- sel -- les
}

MvmntIVoiceITimeSig = \time 4/4
MvmntIVoiceIKeySig = \key lab \major
MvmntIVoiceIClef = \clef treble
MvmntIVoiceIProlog = { \MvmntIVoiceITimeSig \MvmntIVoiceIKeySig \MvmntIVoiceIClef}
MvmntIVoiceIMusic = {\MvmntIVoiceIProlog \MvmntIVoiceI}
MvmntIVoiceIContext = \context Voice = VoiceIMvmntI {\MvmntIVoiceIMusic}
MvmntIStaffI = \new Staff << {
\MvmntIVoiceIContext
}
\lyricsto VoiceIMvmntI \new Lyrics \MvmntIVoiceILyricsVerseI

\score {
<< <<
\MvmntIStaffI

\layout{
}
\header{
}

}

Je vais peut-être me mettre des musiciens à dos mais, quel est l'intérêt de passer en notation française (do ré mi...), à part de taper du code plus long en fait :wink:
Je conçois que l'appellation aglo saxone est rebutante u départ, mais elle me paraît tellement plus simple.
Stoooop ! j'arrête là de troller, ça n'a aucun intérêt. C'était juste un truc de feignant pour éviter de te répondre et de bosser donc...

Même si d'autres lilypondiens t'ont répondu avec le script automatique de lilypond, tu peux lancer le script suivant en faisant python lilyconverter.py avec dedans :

lilyconverter.py
import os, re, sys
#ton code denemo (les notes)
source ="
c'4 des' ees' aes'
g'8 ees'16 ees'8 ees'16 ees'
"
#correspondances anglais français (ne pas oublier les , en fin de ligne)
dico = {
'c'' : 'do'',
'des'' : 'reb'',
'd'' : 're'',
'ees'' : 'mib'',
'e'' : 'mi'',
'f'' : 'fa'',
'fis'' : 'fad'',
'g'' : 'sol'',
}

#traduction
traduction = "".join(dico.get(c, c) for c in source)

print traduction

Tu fais un copier coller du print de ton terminal et le tour est joué.

A bientôt !

JMarc

Cela dit, je me demande pourquoi il y a besoin de faire ça... héhé...

Jean-Jacques Rétorré a écrit :

Je vais peut-être me mettre des musiciens à dos mais, quel est l'intérêt de passer en notation française (do ré mi...), à part de taper du code plus long en fait :wink:
Je conçois que l'appellation aglo saxone est rebutante u départ, mais elle me paraît tellement plus simple.
Stoooop ! j'arrête là de troller, ça n'a aucun intérêt. C'était juste un truc de feignant pour éviter de te répondre et de bosser donc...

Même si d'autres lilypondiens t'ont répondu avec le script automatique de lilypond, tu peux lancer le script suivant en faisant python lilyconverter.py avec dedans :

lilyconverter.py
import os, re, sys
#ton code denemo (les notes)
source ="
c'4 des' ees' aes'
g'8 ees'16 ees'8 ees'16 ees'
"
#correspondances anglais français (ne pas oublier les , en fin de ligne)
dico = {
'c'' : 'do'',
'des'' : 'reb'',
'd'' : 're'',
'ees'' : 'mib'',
'e'' : 'mi'',
'f'' : 'fa'',
'fis'' : 'fad'',
'g'' : 'sol'',
}

#traduction
traduction = "".join(dico.get(c, c) for c in source)

print traduction

Tu fais un copier coller du print de ton terminal et le tour est joué.

Essaye avec l'exemple que je t'ai fourni (fais tourner le programme « à la main», le résultat est loin d'être satisfaisant.
Il y a quelques difficultés avec les paroles, et avec le contenu non musical du fichier.

Pour l'instant, je m'en sort avec lyqi qui fournit une fonction lyqi-change-language, mais qui ne marche pas très bien et qui demande une intervention manuelle. Je voudrais un truc tout automatique.

Soit dit au passage, perl me semble mieux adapté à ce problème que python, étant spécialement conçu pour traiter les chaînes de caractères.
Scheme également me semble mieux adapté puisque les sources lilypond fournissent les tables nederlands.ly et italiano.ly il suffit de passer par la représentation interne des hauteurs.
Ce que j'en dis, c'est pour alimenter le débat, je n'ai pas vraiment envie de traiter le problème : le goût pour ce genre d'activité m'est passé depuis un moment déjà.

A bientôt !

JMarc

Cela dit, je me demande pourquoi il y a besoin de faire ça... héhé...

C'est une bonne question.
Je suis en train de taper un oratorio de 60 pages dont je ne suis pas l'auteur (c'est du lilypond-book).
L'auteur et les éventuels relecteurs n'étant pas lilypondiens ni hollandais, je trouve plus facile de leur communiquer du code musical auquel ils sont habitués.
C'est un travail de recopie, je le répète, je ne suis pas l'auteur de l'oratorio. Je risque moins d'erreurs de recopie avec le code écrit dans le style italiano que dans le style nederlands, pour moi le style italiano est beaucoup plus facile à relire.

C'est brillant comme solution et ça me satisfait complètement, mais pour aller jusqu'au bout de mon désir, j'aurais aimé que le convertisseur prenne tout le fichier source Denemo et me le le rende tout près à passer à la moulinette, comme sur l'ECM que j'ai posté à JMarc

Merci.

···

Le 30/07/2010 11:28, Xavier Scheuer a écrit :

2010/7/30 Jean-Jacques Rétorré<****@****> :

Bonjour,

J'utilise maintenant Denemo pour saisir le code Lilypond, ce que je
trouve très pratique et très productif.
Malheureusement, j'ai mes habitudes et Denemo est codé « en dur »
pour produire du code « nederland».
Existe-t-il, ou quelqu'un aurait-il dans ses cartons, un utilitaire
pour convertir du code Lilypond nederland en italiano ?
     

Salut !

Question déjà posée, la réponse se trouve ici :
http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Musicxml2ly-en-francais-tp4090174p4090382.html

   Merci Eluze !

   melody = { % résultat de denemo (en néerlandais)
     c 8 d e f g a b c | b 2 des |
     b 4 b b b|
     \bar "|."
   }

   \include "italiano.ly"
   \displayLilyMusic {
     \melody
   }
   % donnera les noms de notes pour les langues romanes
   % (et donc le français)

Cordialement,
Xavier

--
Xavier Scheuer<****@****>
   
--
JJR.

Je comprends ta problématique sur le nom des notes. mais tes relecteurs lisent le code ou la aprtition finale ? Ca me paraît surprenant de corriger une parto à partir de la source. Mais je n'ai pas toutes les billes en main !

Pour la programme, tout à fait d'accord : je ne sais faire que la musique , et en plus en python, et en plus c'est un premier essai. Je vois que j'ai affaire à un informaticien apparemment confirmé : je passe ! Désolé de ne pas pouvoir t'aider un peu plus. Cela dit, automatique signifie programmé, et à part une bonne âme qui te ponde le programme dans le langage approprié, je crains que tu ne doives te pastiller à la main la suite des opérations.

Bon courage !

JMarc
Jean-Jacques Rétorré a écrit :

Pour communiquer par mail, c'est plus facile d'apporter les corrections sur un fichier source format texte que sur un pdf !

···

Le 30/07/2010 17:44, Éditions IN NOMINE a écrit :

Je comprends ta problématique sur le nom des notes. mais tes relecteurs lisent le code ou la aprtition finale ? Ca me paraît surprenant de corriger une parto à partir de la source. Mais je n'ai pas toutes les billes en main !

--
JJR.

(Je réponds depuis Nabble malgré les dysfonctionnements, car sur l'archive je
n'ai que le lien Répondre à l'auteur, et rien pour "répondre au thread"...)

J'ai testé le script d'Eluze (copié/collé dans un fichier .ly et lancé) et
j'obtiens une partition ma foi fort normale ! Rien non plus dans la log...

Où obtient-on les notes "traduites" ? Comment s'utilise tel script ?

Xavier Scheuer wrote:

···

  Merci Eluze !

  melody = { % résultat de denemo (en néerlandais)
    c 8 d e f g a b c | b 2 des |
    b 4 b b b|
    \bar "|."
  }

  \include "italiano.ly"
  \displayLilyMusic {
    \melody
  }
  % donnera les noms de notes pour les langues romanes
  % (et donc le français)

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Conversion-langage-tp5354203p5358287.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

2010/7/31 Jean-Christophe D <****@****> :

(Je réponds depuis Nabble malgré les dysfonctionnements, car sur
l'archive je n'ai que le lien Répondre à l'auteur, et rien pour
"répondre au thread"...)

Comme je te l'ai dit, on peut aussi s'abonner ici
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr/
et tout faire par e-mail.

J'ai testé le script d'Eluze (copié/collé dans un fichier .ly et
lancé) et j'obtiens une partition ma foi fort normale !
Rien non plus dans la log...

Tiens c'est vrai il n'y a rien dans le fichier .log sous Windows.
Cela dit ça apparaît bien dans la console lorsqu'on utilise
jEdit/LilypondTool (toujours sous Windows).

Cordialement,
Xavier

···

--
Xavier Scheuer <****@****>

Comme je te l'ai dit, on peut aussi s'abonner ici
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr/
et tout faire par e-mail.

Je suis déjà abbonné, sinon Nabble ne fonctionnerait pas (il retransmet bien mes msg à la liste).
sinon, je n'ai pas l'intention de dédier une BAL rien qu'à LilyPond :-))
Je passe déjà beaucoup (trop) de temps sur tout ça...

Tiens c'est vrai il n'y a rien dans le fichier .log sous Windows.
Cela dit ça apparaît bien dans la console lorsqu'on utilise
jEdit/LilypondTool (toujours sous Windows).

Fort de mon expérience sur les batches DOS, j'ai lancé lilypond avec la commande suivante :

  lilypond "%~nx1" 1>"%~n1.ano.log" 2>"%~n1.log"

et dans le fichier 1 que l'on ne voit normalement jamais se trouve le code traduit.

(je ne sais pas comment le générer par défaut si non vide [ce devrait déjà être le cas, à mon sens...], ou en incluant une commande dans le file.ly)

Ciao,
Jean-Christophe

···

____________________________________________________

Suivez toute l'actualité de Secret Story, retrouvez les dépêches, les photos et les vidéos sur http://people.voila.fr/evenementiel/PagesGenerees/secret-story2010/

Il suffit de rediriger la commande lilypond vers un fichier.

suppose que ton fichier soit nommé source-nl.ly et que tu souhaite récupérer le code dans le fichier source-it.ly

debjjr@zoe:$ lilypond source-nl.ly >source-it.ly

Voila voilou, c'est carrément magique ! Merci Deluze et merci Xavier !

···

Le 31/07/2010 15:30, Jean-Christophe D a écrit :

(Je réponds depuis Nabble malgré les dysfonctionnements, car sur l'archive je
n'ai que le lien Répondre à l'auteur, et rien pour "répondre au thread"...)

J'ai testé le script d'Eluze (copié/collé dans un fichier .ly et lancé) et
j'obtiens une partition ma foi fort normale ! Rien non plus dans la log...

Où obtient-on les notes "traduites" ? Comment s'utilise tel script ?

--
JJR.

Ah bon, je n'y suis pas habitué et je préfère la parto gribouillée et un petit scan, mais je dois convenir que ça fait moins moderne !

A bientôt

JMArc

Jean-Jacques Rétorré a écrit :

···

Le 30/07/2010 17:44, Éditions IN NOMINE a écrit :

Je comprends ta problématique sur le nom des notes. mais tes relecteurs lisent le code ou la aprtition finale ? Ca me paraît surprenant de corriger une parto à partir de la source. Mais je n'ai pas toutes les billes en main !

Pour communiquer par mail, c'est plus facile d'apporter les corrections sur un fichier source format texte que sur un pdf !

--
JJR.

Cela dit il existe de nombreux outils qui permettent d'écrire des annotations sur un PDF....

A+

Christophe Pochon
http://www.christophe-pochon.com

···

Le 2 août 2010 08:50, Éditions IN NOMINE <****@****> a écrit :

Ah bon, je n'y suis pas habitué et je préfère la parto gribouillée et un petit scan, mais je dois convenir que ça fait moins moderne !

A bientôt

JMArc

Jean-Jacques Rétorré a écrit :

Le 30/07/2010 17:44, Éditions IN NOMINE a écrit :

Je comprends ta problématique sur le nom des notes. mais tes relecteurs lisent le code ou la aprtition finale ? Ca me paraît surprenant de corriger une parto à partir de la source. Mais je n'ai pas toutes les billes en main !

Pour communiquer par mail, c'est plus facile d'apporter les corrections sur un fichier source format texte que sur un pdf !

--
JJR.


liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

Rien à voir avec le désir d'être moderne, c'est une question d'utilisation raisonnée et écologique des ressources.

Transmettre un scan consomme beaucoup de bande passante, tout le monde n'a pas le haut débit.
Quand je suis dans ma campagne corrézienne, la bande passante est précieuse.
Le scan et la transmission de gros volumes de données inutiles, c'est plutôt le mauvais côté du « modernisme ». Les serveurs informatiques employés de manière inutile sont de gros consommateurs d'énergie et source de pollution importante.

Une page de fichier texte : 5ko
une page de scan A4 en noir et blanc : 10 Mo soit l'équivalent de 2 000 pages de texte.

Ceci est un calcul « à la louche » mais la proportion est de cet ordre de grandeur. Sur le nombre de documents qui sont transmis à travers le monde, c'est énorme.
La consommation mondiale des serveurs est estimée à 123 terawattheures par an (1 terawatheure=1 milliard de kilowattheures).

···

Le 02/08/2010 08:50, Éditions IN NOMINE a écrit :

Ah bon, je n'y suis pas habitué et je préfère la parto gribouillée et un petit scan, mais je dois convenir que ça fait moins moderne !

A bientôt

JMArc

--
JJR.

ps : donner la réponse avant la question dans les mails, c'est aussi un modernisme auquel je n'arrive pas à m'habituer.

Cool Jean-Jacques... je ne suis pas là pour prendre des leçons d'écologie, même si ce que tu dis est très intéressant !
Et puis une réponse au dessus de la question est plus agréable que pas de réponse du tout, non ? :-\

A bientôt

JMarc

Jean-Jacques Rétorré a écrit :

Je ne suis pas un donneur de leçon et je ne suis pas écologiste, chacun fait ce qu'il veut, à condition d'en connaître les conséquences.
Je suis pêcheur à la ligne, et ça me fait mal au cœur de savoir que les barrages sur la Dordogne, qui ont saccagé la rivière, peuvent servir à des gaspillages inutiles.
j'explique mes motivations.

C'est un peu exagéré quand même. Un document A4 noir-blanc, scanné (en précisant bien au programme que c'est du noir-blanc), et compressé (sans perte) pèse bien moins de 1 Mo !
En noir-blanc, chaque pixel vaut un bit.
Une page A4, c'est 21 cm de large, soit 8.27 pouces, et 29.7 cm de hauteur, soit 11.7 pouces.
Pour se passer des commentaires il n'y a pas besoin de scanner à plus que 200 DPI, ce qui nous fait :
200 x 8.27 = 1654 pixels de largeur
200 x 11.7 = 2340 pixels de hauteur

Comme un pixel vaut un bit, on peut diviers la largeur par 8 pour obtenir le nombre d'octets par lignes.
1654 / 8 = 206.75, donc 207 octets par lignes.
207 * 2340 = 485415 octsts, soit 475 ko (on divise par 1024 pour obtenir le nombre de ko)

CQFD.... et là, c'est sans compression. Sur une partition il y a surtout du blanc et peu de noir. Les grandes surfaces blanches peuvent être énormément compressées, sans perte. En effet, pourquoi signaler qu'il y a 2000 pixels blancs explicitement, autant coder dans le fichier l'info comme quoi les 2000 prochains pixels seront blanc ! (un peu comme un \repeat unfold 2000 { pixel_blanc } ) Ce type de compression est possible avec les formats TIFF, GIF, PNG....

Alors je reste d'accord qu'un fichier source prendra moins de bande passante, mais pas 2000 fois moins.... mettons .... 20 ?

A+

Christophe Pochon
http://www.christophe-pochon.com

···

Le 2 août 2010 09:26, Jean-Jacques Rétorré <****@****> a écrit :

Le 02/08/2010 08:50, Éditions IN NOMINE a écrit :

Ah bon, je n'y suis pas habitué et je préfère la parto gribouillée et un petit scan, mais je dois convenir que ça fait moins moderne !

A bientôt

JMArc

Rien à voir avec le désir d'être moderne, c'est une question d'utilisation raisonnée et écologique des ressources.

Transmettre un scan consomme beaucoup de bande passante, tout le monde n'a pas le haut débit.
Quand je suis dans ma campagne corrézienne, la bande passante est précieuse.
Le scan et la transmission de gros volumes de données inutiles, c'est plutôt le mauvais côté du « modernisme ». Les serveurs informatiques employés de manière inutile sont de gros consommateurs d'énergie et source de pollution importante.

Une page de fichier texte : 5ko
une page de scan A4 en noir et blanc : 10 Mo soit l'équivalent de 2 000 pages de texte.

Ceci est un calcul « à la louche » mais la proportion est de cet ordre de grandeur. Sur le nombre de documents qui sont transmis à travers le monde, c'est énorme.
La consommation mondiale des serveurs est estimée à 123 terawattheures par an (1 terawatheure=1 milliard de kilowattheures).

--
JJR.

ps : donner la réponse avant la question dans les mails, c'est aussi un modernisme auquel je n'arrive pas à m'habituer.


liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

C'est déjà pas si mal. Imagine qu'on ait le moyen de se déplacer en consommant 20 fois moins de carburant. Certains criaient au miracle.

Le problème n'est pas seulement là. Je pense que la précision de la communication et la productivité du travail est meilleure en communicant un fichier source que le rendu scanné.

···

Le 02/08/2010 10:02, Christophe Pochon a écrit :

C'est un peu exagéré quand même. Un document A4 noir-blanc, scanné (en précisant bien au programme que c'est du noir-blanc), et compressé (sans perte) pèse bien moins de 1 Mo !
En noir-blanc, chaque pixel vaut un bit.
Une page A4, c'est 21 cm de large, soit 8.27 pouces, et 29.7 cm de hauteur, soit 11.7 pouces.
Pour se passer des commentaires il n'y a pas besoin de scanner à plus que 200 DPI, ce qui nous fait :
200 x 8.27 = 1654 pixels de largeur
200 x 11.7 = 2340 pixels de hauteur

Comme un pixel vaut un bit, on peut diviers la largeur par 8 pour obtenir le nombre d'octets par lignes.
1654 / 8 = 206.75, donc 207 octets par lignes.
207 * 2340 = 485415 octsts, soit 475 ko (on divise par 1024 pour obtenir le nombre de ko)

CQFD.... et là, c'est sans compression. Sur une partition il y a surtout du blanc et peu de noir. Les grandes surfaces blanches peuvent être énormément compressées, sans perte. En effet, pourquoi signaler qu'il y a 2000 pixels blancs explicitement, autant coder dans le fichier l'info comme quoi les 2000 prochains pixels seront blanc ! (un peu comme un \repeat unfold 2000 { pixel_blanc } ) Ce type de compression est possible avec les formats TIFF, GIF, PNG....

Alors je reste d'accord qu'un fichier source prendra moins de bande passante, mais pas 2000 fois moins.... mettons .... 20 ?

A+

Christophe Pochon
http://www.christophe-pochon.com

--
JJR.