Espacements - agoraphobie

Bonsoir à tous,

Comme vous le remarquerez, Arthur continue à m'en faire voir de toutes
les couleurs.

J'ai fini par dompter le découpage et les inclusions dans tous les sens,
et j'en arrive aux dernières touches. Les pièces du costume sont bien
taillées, mais à l'assemblage, tout va de guingois.
Au fil de la saisie, cela na semblait pas insurmontable, chaque "score"
était relativement homogène. Maintenant que j'assemble le tout, rien ne
va plus, comme si la manche droit était plus ample en dessous du coude
que la manche gauche.

Pour illustrer mon propos, il vous suffit de compiler Arthur-Conducteur
pour constater que, ceci bien que tous les systèmes sauf un comportent
huit portées, les trois derniers sont traités différemment. C'est même
pire lorsque je traite l'intégralité de l'acte.

N'ayant plus d'argent de poche pour les cierges, quelques bonnes âmes
pourraient-elles m'être d'un quelconque secours ?

Je les en remercie par avance.

Jean-Charles

zetest.tar.bz2 (55.1 KB)

Bonsoir,

j'ai cru que la tagline en fin de recueil pouvait poser problème... en fait
non.*
J'ai pas eu le temps de tout voir. Mais est-ce qu'en tâtonnant et en ne
compilant qu'une partie de cet acte,
au lieu des 141 mesures, le problème subsiste ?
Si non, faudra fouiller dans le code. C’est quand-même étrange que les
données de mise en page
changent définitivement en cours de route... sans que rien dans la partition
ne l'explique.

* ça m'aura permis d'apprendre qu'une œuvre du domaine public pouvait être
couvert par une licence
Creative Commons 3.0. C'est aussi vrai pour les œuvres francophones ?

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Espacements-agoraphobie-tp6463405p6463706.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Le souci c'est bien qu'il n'y a qu'un système par page pour les
dernières pages et que celui-ci est (vachement) étiré ?

Plusieurs solutions : ajouter dans le bloc \paper ligne 56

  – ragged-bottom = ##t , dans ce cas tu n'auras toujours qu'un seul
    système par page mais il ne sera plus étiré ; en contrepartie il y
    aura un espace assez conséquent dans le bas de la page ;
  – ou bien mettre systems-per-page = #2 (mais plus de ragged-bottom
    vrai !) ou encore min-systems-per-page = #2 ; simple et résultat
    assez plaisant ;
  – mettre une taille de portée globale un rien plus petite pour que
    lorsque le système prend un peu plus de place LilyPond sait toujours
    en caser deux ;
  – diminuer la valeur de system-system-spacing .

Je conseillerais la deuxième solution.

Cordialement,
Xavier

···

2011/6/10 Jean-Charles Malahieude <****@****>:

Bonsoir à tous,

Comme vous le remarquerez, Arthur continue à m'en faire voir de toutes
les couleurs.

J'ai fini par dompter le découpage et les inclusions dans tous les sens,
et j'en arrive aux dernières touches. Les pièces du costume sont bien
taillées, mais à l'assemblage, tout va de guingois.
Au fil de la saisie, cela na semblait pas insurmontable, chaque "score"
était relativement homogène. Maintenant que j'assemble le tout, rien ne
va plus, comme si la manche droit était plus ample en dessous du coude
que la manche gauche.

Pour illustrer mon propos, il vous suffit de compiler Arthur-Conducteur
pour constater que, ceci bien que tous les systèmes sauf un comportent
huit portées, les trois derniers sont traités différemment. C'est même
pire lorsque je traite l'intégralité de l'acte.

N'ayant plus d'argent de poche pour les cierges, quelques bonnes âmes
pourraient-elles m'être d'un quelconque secours ?

--
Xavier Scheuer <****@****>

Le 10/06/2011 23:26, Xavier Scheuer disait :

Bonsoir à tous,

[...]

Pour illustrer mon propos, il vous suffit de compiler
Arthur-Conducteur pour constater que, ceci bien que tous les
systèmes sauf un comportent huit portées, les trois derniers sont
traités différemment. C'est même pire lorsque je traite
l'intégralité de l'acte.

Le souci c'est bien qu'il n'y a qu'un système par page pour les
dernières pages et que celui-ci est (vachement) étiré ?

Plusieurs solutions : ajouter dans le bloc \paper ligne 56

– ragged-bottom = ##t , dans ce cas tu n'auras toujours qu'un seul
système par page mais il ne sera plus étiré ; en contrepartie il y
aura un espace assez conséquent dans le bas de la page ;

Dommageable à l'homogénéité sur les cinq actes (156 pages pour l'instant).

– ou bien mettre systems-per-page = #2 (mais plus de
ragged-bottom vrai !) ou encore min-systems-per-page = #2 ; simple
et résultat assez plaisant ;

A voir, bien que cette solution oblique à individualiser selon le cahier
traité (conducteur, partie en portée unique, vocal, violon sur deux
portées).

– mettre une taille de portée globale un rien plus petite pour que
lorsque le système prend un peu plus de place LilyPond sait toujours
en caser deux ;

Je penche pour du 18 pour le conducteur et les instruments, et 16 pour
le chœur.

– diminuer la valeur de system-system-spacing.

Comme disait l'autre : « c'est là qu'est l'os »
J'ai bien tenté de jouer avec au niveau global, mais sans succès, à
moins que j'interprète mal ce que j'ai traduit (ce n'est d'ailleurs pas
impossible) !

En attendant, un peu de ménage pour récupérer le poils de Tosca qui est en pleine mue d'été (il faudrait d'ailleurs que je la brosse), et je
m'y remets.

@+
Jean-Charles

p.s. : Laurent, pour la licence, fais un tour sur cpdl.org

···

2011/6/10 Jean-Charles Malahieude<****@****>: