Numérotation de mesures et reprises

Bonjour à toutes et à tous !

La numérotation de mesures ne prend pas en compte les alternatives de
reprises:
En principe, les mesures d'alternative ne sont comptées qu'une seule fois:

\repeat volta 2 {
  mesure 1
  mesure 2 }
  \alternative { {mesure 3} {mesure 3bis} }
mesure 4 ...

Lilypond procède ainsi:

\repeat volta 2 {
  mesure 1
  mesure 2 }
  \alternative { {mesure 3} {mesure 4} }
mesure 5 ...

Je remets la pendule à l'heure en utilisant \set Score.currentBarNumber = #4
après les alternatives. Existe-t-il un moyen plus automatique ?

Philhar

···

--
View this message in context: http://n2.nabble.com/Numerotation-de-mesures-et-reprises-tp4474721p4474721.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Philhar wrote:

Bonjour à toutes et à tous !

La numérotation de mesures ne prend pas en compte les alternatives de
reprises:
En principe, les mesures d'alternative ne sont comptées qu'une seule fois:

Lilypond procède ainsi:

\repeat volta 2 {
  mesure 1
  mesure 2 }
  \alternative { {mesure 3} {mesure 4} }
mesure 5 ...

à mon avis c'est correcte puisque les alternatives n'ont pas forcément le
même nombre de mesures!

···

--
View this message in context: http://n2.nabble.com/Numerotation-de-mesures-et-reprises-tp4474721p4474862.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Eluze wrote:

à mon avis c'est correcte puisque les alternatives n'ont pas forcément le
même nombre de mesures!

Dans les partitions "classiques", il me semble que si. Dans le cas
contraire, les reprises sont entièrement développées.

Philhar

···

--
View this message in context: http://n2.nabble.com/Numerotation-de-mesures-et-reprises-tp4474721p4475135.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Philhar wrote:

Bonjour à toutes et à tous !

La numérotation de mesures ne prend pas en compte les alternatives de
reprises:
En principe, les mesures d'alternative ne sont comptées qu'une seule fois:

Lilypond procède ainsi:

\repeat volta 2 {
  mesure 1
  mesure 2 }
  \alternative { {mesure 3} {mesure 4} }
mesure 5 ...

à mon avis c'est correcte puisque les alternatives n'ont pas forcément le
même nombre de mesures!

--

Tout cela dépend de l'éditeur, mais il est vrai que sur les partitions classiques, les mesures du premier 'volta' ne sont pas reprises dans le décompte.

J'utilise aussi le \set Score.currentBarNumber = #xxx, mais il faut prêter attention de le mettre sur chaque instrument, sinon, les parties ne correspondront plus.

···

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

========================================

2010/1/28 Philhar <****@****> :

Eluze wrote:

à mon avis c'est correcte puisque les alternatives n'ont pas forcément le
même nombre de mesures!

Dans les partitions "classiques", il me semble que si. Dans le cas
contraire, les reprises sont entièrement développées.

2010/1/28 j-f.lucarelli <****@****> :

Tout cela dépend de l'éditeur, mais il est vrai que sur les partitions
classiques, les mesures du premier 'volta' ne sont pas reprises dans
le décompte.

J'utilise aussi le \set Score.currentBarNumber = #xxx, mais il faut
prêter attention de le mettre sur chaque instrument, sinon, les parties
ne correspondront plus.

J'avais aussi en tête que les mesures dans les "alternatives" ne
"comptaient pas".

Il serait intéressant d'effectuer une petite étude des habitudes
(usages, conventions) des éditeurs "renommés", de voir ce qui ressort
de tout ça (et notamment dans le cas ou les alternatives n'ont pas le
même nombre de signature), puis de lancer le débat du côté anglophone
et/ou ouvrir un bug report à ce sujet.

Des volontaires ? :smiley:

Xavier

···

--
Xavier Scheuer <****@****>

Un exemple pris dans la 1ère sonate pour violoncelle et piano de Brahms,
édition HENLE (2ème mouvement): c'est un Menuetto suivi d'un trio avec
reprise:
  .... |
  mesure 107 |
  alternative1 (mesure 108)| alternative2 (mesure 108 "bis") |
  mesure 109 |
  ...
  mesure 115 | Allegretto D.C. sin' al Fine

Voir également les partitions des valses de Strauss où l'on peut rencontrer
un procédé où l'alternative de longueur différente est gérée par un système
de "segnos" et/ou "codas".

Le problème ne se pose pas dans les éditions plus anciennes, car la
numérotation de mesure n'y est pas utilisée! On y trouve plutôt des repères
en chiffres ou en lettres (les \mark dans Lilypond), ce qui évite tout
problème... Mais Lilypond étant un logiciel d'édition "moderne", il serait
préférable que le comptage des mesures soit identique aux éditions
actuelles. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir ce que font les
logiciels payants dans ce domaine.

Philhar

···

--
View this message in context: http://n2.nabble.com/Numerotation-de-mesures-et-reprises-tp4474721p4561400.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Un exemple pris dans la 1ère sonate pour violoncelle et piano de Brahms,
édition HENLE (2ème mouvement): c'est un Menuetto suivi d'un trio avec
reprise:
.... |
mesure 107 |
alternative1 (mesure 108)| alternative2 (mesure 108 "bis") |
mesure 109 |
...
mesure 115 | Allegretto D.C. sin' al Fine

Voir également les partitions des valses de Strauss où l'on peut rencontrer
un procédé où l'alternative de longueur différente est gérée par un système
de "segnos" et/ou "codas".

Le problème ne se pose pas dans les éditions plus anciennes, car la
numérotation de mesure n'y est pas utilisée! On y trouve plutôt des repères
en chiffres ou en lettres (les \mark dans Lilypond), ce qui évite tout
problème... Mais Lilypond étant un logiciel d'édition "moderne", il serait
préférable que le comptage des mesures soit identique aux éditions
actuelles. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir ce que font les
logiciels payants dans ce domaine.

Philhar

--
View this message in context: http://n2.nabble.com/Numerotation-de-mesures-et-reprises-tp4474721p4561400.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

C'est vrai, il n'y avait pas de numéro, mais pour les répétitions d'orchestre, quand on a un
- "bon on reprend ... 43 mesures après le 'A' ;-)"

Pas très pratique.

···

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

========================================

2010/2/12 Philhar <****@****> :

Un exemple pris dans la 1ère sonate pour violoncelle et piano de Brahms,
édition HENLE (2ème mouvement): c'est un Menuetto suivi d'un trio avec
reprise:
.... |
mesure 107 |
alternative1 (mesure 108)| alternative2 (mesure 108 "bis") |
mesure 109 |
...
mesure 115 | Allegretto D.C. sin' al Fine

Oui, ça me semble "logique" aussi.

Voir également les partitions des valses de Strauss où l'on peut rencontrer
un procédé où l'alternative de longueur différente est gérée par un système
de "segnos" et/ou "codas".

Oui, mais on ne va pas "réécrire" les partitions avec des \alternative
de longueurs différentes par un système de "segnos" et/ou "codas".
Si on garde l'idée que les mesures ne sont pas "recomptées", les
numéros des mesures suivant ces alternatives seraient calculés sur base
de l'alternative la plus longue, non?

De cette manière on respecterait cette "logique".
Quelqu'un aurait-il par hasard un exemple de partition existante – avec
numéros de mesures – et de préférence d'une maison d'édition ayant
pignon sur rue, où on retrouverait 2 alternatives de longueur
différente ?

J'ai fait quelques recherches dans les partitions que j'ai sous la
main, je suis sûr d'en avoir déjà rencontré mais bien sûr c'est
toujours dans ces cas-là qu'on ne trouve pas ce que l'on cherche...

Le problème ne se pose pas dans les éditions plus anciennes, car la
numérotation de mesure n'y est pas utilisée! On y trouve plutôt des repères
en chiffres ou en lettres (les \mark dans Lilypond), ce qui évite tout
problème... Mais Lilypond étant un logiciel d'édition "moderne", il serait
préférable que le comptage des mesures soit identique aux éditions
actuelles. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir ce que font les
logiciels payants dans ce domaine.

D'après une discussion sur -user, ce "problème" a déjà été discuté
plusieurs fois auparavant (même si je n'ai personnellement retrouvé
qu'une discussion).
Et d'après ce qui est dit, ils trouvent la manière de faire de LilyPond
logique et semblable à beaucoup de partitions imprimées.

La discussion est ici :
http://lists.gnu.org/archive/html/lilypond-user/2009-07/msg00523.html

···

--
Xavier Scheuer <****@****>