peaufiner une partition

Bonjour à tous, Je viens de presque finir une partition avec LilyPond. Cependant, elle a quelques défauts que j’aimerais améliorer, d’une part, et d’autre part je voudrais voir si vous en voyez, vous ! Je vous mets le PDF en pièce jointe. La première chose qui apparaît c’est qu’il y a un problème avec les barres de mesure. C’est un problème dû à la compilation je pense. Je suis sur Mac OS X, j’utilise LilyPond 2.14.1, et TeXShop. Comment le régler ? Autre problème : les segnos. En effet, si je mets un segno sur une barre de mesure, il est très gros ; si je le fais précéder de \small, il est plus petit que si je l’avais mis sur une note. J’aimerais, moi, qu’il soit dans ce cas de la même taille. Dans le même ordre d’idée, quand il y a au début un segno et une indication de tempo, ça prend beaucoup de place pour pas grand-chose (je trouve). J’aimerais améliorer cela, mais je ne sais pas comment — je veux dire que déjà je n’arrive pas à voir dans ma tête ce qu’il faudrait faire. Sur ces deux points, voyez, par exemple, le cotillon pages 11–12, l’air en rondeau pour les Polichinelle, pages 20–21. Détail : une collision texte / barre de mesure : le "lentement" page 4, sur le pont à la fin de l’ouverture. Ça non plus je ne sais pas le changer... En ce qui concerne le texte, il y a normalement aussi le texte d’autres couplets mais je ne parviens pas à une mise en page qui me plaise pour ça. Normalement pour les textes versifiés, il faut “marger” les vers en fonction de leur longueur métrique (souvenez-vous, on fait ça plutôt bien avec les fables de La Fontaine par exemple), chose que je n’arrive pas à faire. D’autre part, pour ma petite note d’éditeur au début, j’ai dû utiliser un affreux subterfuge pour aligner ma signature à droite : \markup { \column { \large { \justify { Cette édition des musiques (...) } \vspace #0.1 \justify { Pour les airs (...) } \vspace #0.1 \justify { Dans le prologue (...) } } \vspace #25 \justify { Cette édition (...) } \vspace #1 \fill-line { \tiny . L.C. } } } J’aurais bien aimé faire ça plus proprement. Je crois que c’est tout ce que j’ai en tête. Mais je serais très content d’avoir aussi des avis extérieurs, d’autres éditeurs et utilisateurs de LilyPond ! Merci d’avance ! score.pdf

···

View this message in context: peaufiner une partition
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Quelle horreur, tout est collé en un seul paragraphe ! Je vous remets la même
chose en lisible :

Bonjour à tous,
Je viens de presque finir une partition avec LilyPond. Cependant, elle a
quelques défauts que j’aimerais améliorer, d’une part, et d’autre part je
voudrais voir si vous en voyez, vous ! Je vous mets le PDF en pièce jointe.

La première chose qui apparaît c’est qu’il y a un problème avec les barres
de mesure. C’est un problème dû à la compilation je pense. Je suis sur Mac
OS X, j’utilise LilyPond 2.14.1, et TeXShop. Comment le régler ? Autre
problème : les segnos. En effet, si je mets un segno sur une barre de
mesure, il est très gros ; si je le fais précéder de \small, il est plus
petit que si je l’avais mis sur une note. J’aimerais, moi, qu’il soit dans
ce cas de la même taille.

Dans le même ordre d’idée, quand il y a au début un segno et une indication
de tempo, ça prend beaucoup de place pour pas grand-chose (je trouve).
J’aimerais améliorer cela, mais je ne sais pas comment — je veux dire que
déjà je n’arrive pas à voir dans ma tête ce qu’il faudrait faire. Sur ces
deux points, voyez, par exemple, le cotillon pages 11–12, l’air en rondeau
pour les Polichinelle, pages 20–21. Détail : une collision texte / barre de
mesure : le "lentement" page 4, sur le pont à la fin de l’ouverture. Ça non
plus je ne sais pas le changer...

En ce qui concerne le texte, il y a normalement aussi le texte d’autres
couplets mais je ne parviens pas à une mise en page qui me plaise pour ça.
Normalement pour les textes versifiés, il faut “marger” les vers en fonction
de leur longueur métrique (souvenez-vous, on fait ça plutôt bien avec les
fables de La Fontaine par exemple), chose que je n’arrive pas à faire.
D’autre part, pour ma petite note d’éditeur au début, j’ai dû utiliser un
affreux subterfuge pour aligner ma signature à droite :
\markup {
\column {
\large {
\justify { Cette édition des musiques (...) }
\vspace #0.1
\justify { Pour les airs (...) }
\vspace #0.1
\justify { Dans le prologue (...) } }
\vspace #25
\justify { Cette édition (...) }
\vspace #1 \fill-line { \tiny . L.C. } } }
J’aurais bien aimé faire ça plus proprement. Je crois que c’est tout ce que
j’ai en tête. Mais je serais très content d’avoir aussi des avis extérieurs,
d’autres éditeurs et utilisateurs de LilyPond !
Merci d’avance !

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/peaufiner-une-partition-tp6507390p6507416.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

On Thu, 23 Jun 2011 00:23:49 -0700 (PDT)
Loïc A. Chahine <****@****> scribit:

Quelle horreur, tout est collé en un seul paragraphe ! Je vous remets la même
chose en lisible :

Bonjour à tous,
Je viens de presque finir une partition avec LilyPond. Cependant, elle a
quelques défauts que j’aimerais améliorer, d’une part, et d’autre part je
voudrais voir si vous en voyez, vous ! Je vous mets le PDF en pièce jointe.

La première chose qui apparaît c’est qu’il y a un problème avec les barres
de mesure. C’est un problème dû à la compilation je pense. Je suis sur Mac
OS X, j’utilise LilyPond 2.14.1, et TeXShop. Comment le régler ? Autre
problème : les segnos. En effet, si je mets un segno sur une barre de
mesure, il est très gros ; si je le fais précéder de \small, il est plus
petit que si je l’avais mis sur une note. J’aimerais, moi, qu’il soit dans
ce cas de la même taille.

Dans le même ordre d’idée, quand il y a au début un segno et une indication
de tempo, ça prend beaucoup de place pour pas grand-chose (je trouve).
J’aimerais améliorer cela, mais je ne sais pas comment — je veux dire que
déjà je n’arrive pas à voir dans ma tête ce qu’il faudrait faire. Sur ces
deux points, voyez, par exemple, le cotillon pages 11–12, l’air en rondeau
pour les Polichinelle, pages 20–21. Détail : une collision texte / barre de
mesure : le "lentement" page 4, sur le pont à la fin de l’ouverture. Ça non
plus je ne sais pas le changer...

En ce qui concerne le texte, il y a normalement aussi le texte d’autres
couplets mais je ne parviens pas à une mise en page qui me plaise pour ça.
Normalement pour les textes versifiés, il faut “marger” les vers en fonction
de leur longueur métrique (souvenez-vous, on fait ça plutôt bien avec les
fables de La Fontaine par exemple), chose que je n’arrive pas à faire.
D’autre part, pour ma petite note d’éditeur au début, j’ai dû utiliser un
affreux subterfuge pour aligner ma signature à droite :
\markup {
\column {
\large {
\justify { Cette édition des musiques (...) }
\vspace #0.1
\justify { Pour les airs (...) }
\vspace #0.1
\justify { Dans le prologue (...) } }
\vspace #25
\justify { Cette édition (...) }
\vspace #1 \fill-line { \tiny . L.C. } } }
J’aurais bien aimé faire ça plus proprement. Je crois que c’est tout ce que
j’ai en tête. Mais je serais très content d’avoir aussi des avis extérieurs,
d’autres éditeurs et utilisateurs de LilyPond !
Merci d’avance !

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/peaufiner-une-partition-tp6507390p6507416.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

où est la partition ?

···

--
René Bastian
www.pythoneon.org
www.musiques-rb.org

Salut, je l’ai personnellement trouvé dans le message tout collé ^^ :http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/file/n6507390/score.pdf

par contre je suis tout bonnement incompétent pour répondre aux questions…

a+.
Rodrigue.

···

On Thu, 23 Jun 2011 10:23:12 +0200, R. Bastian wrote:

On Thu, 23 Jun 2011 00:23:49 -0700 (PDT)
Loïc A. Chahine <****@****> scribit:

Quelle horreur, tout est collé en un seul paragraphe ! Je vous remets la même
chose en lisible :

Bonjour à tous,
Je viens de presque finir une partition avec LilyPond. Cependant, elle a
quelques défauts que j’aimerais améliorer, d’une part, et d’autre part je
voudrais voir si vous en voyez, vous ! Je vous mets le PDF en pièce jointe.

La première chose qui apparaît c’est qu’il y a un problème avec les barres
de mesure. C’est un problème dû à la compilation je pense. Je suis sur Mac
OS X, j’utilise LilyPond 2.14.1, et TeXShop. Comment le régler ? Autre
problème : les segnos. En effet, si je mets un segno sur une barre de
mesure, il est très gros ; si je le fais précéder de \small, il est plus
petit que si je l’avais mis sur une note. J’aimerais, moi, qu’il soit dans
ce cas de la même taille.

Dans le même ordre d’idée, quand il y a au début un segno et une indication
de tempo, ça prend beaucoup de place pour pas grand-chose (je trouve).
J’aimerais améliorer cela, mais je ne sais pas comment — je veux dire que
déjà je n’arrive pas à voir dans ma tête ce qu’il faudrait faire. Sur ces
deux points, voyez, par exemple, le cotillon pages 11–12, l’air en rondeau
pour les Polichinelle, pages 20–21. Détail : une collision texte / barre de
mesure : le "lentement" page 4, sur le pont à la fin de l’ouverture. Ça non
plus je ne sais pas le changer...

En ce qui concerne le texte, il y a normalement aussi le texte d’autres
couplets mais je ne parviens pas à une mise en page qui me plaise pour ça.
Normalement pour les textes versifiés, il faut “marger” les vers en fonction
de leur longueur métrique (souvenez-vous, on fait ça plutôt bien avec les
fables de La Fontaine par exemple), chose que je n’arrive pas à faire.
D’autre part, pour ma petite note d’éditeur au début, j’ai dû utiliser un
affreux subterfuge pour aligner ma signature à droite :
\markup {
\column {
\large {
\justify { Cette édition des musiques (...) }
\vspace #0.1
\justify { Pour les airs (...) }
\vspace #0.1
\justify { Dans le prologue (...) } }
\vspace #25
\justify { Cette édition (...) }
\vspace #1 \fill-line { \tiny . L.C. } } }
J’aurais bien aimé faire ça plus proprement. Je crois que c’est tout ce que
j’ai en tête. Mais je serais très content d’avoir aussi des avis extérieurs,
d’autres éditeurs et utilisateurs de LilyPond !
Merci d’avance !

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/peaufiner-une-partition-tp6507390p6507416.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

où est la partition ?

592 kb c'est un peu beaucoup sachant que la limite des listes GNU c'est
80 kb. Comme l'a dit doddo le PDF est disponible dans le premier
message sur Nabble.

Sinon Loïc tu peux peut-être essayer d'envoyer les fichiers .ly
compressés si ça prends moins de place.
Ou (mieux) héberger ta partition quelque part (si tu as un site par
exemple).

Cordialement,
Xavier

···

2011/6/23 R. Bastian <****@****>:

où est la partition ?

--
Xavier Scheuer <****@****>

Je vais mettre la partition sur mon site alors :
http://y.note.free.fr/scores/Impromptu.pdf
Plus pratique que de mettre les fichiers LilyPond car il y a plein d’includes et que j’ai mis les modèles dans le dossier LY (comme il en a été question un jour passé récent sur la liste justement).

Comme d'habitude, transformer le pdf en postscript (avec pdf2ps) donne
des barres de mesures bien plus acceptables.

Cordialement,
Jean

···

Le jeudi 23 juin 2011 à 12:42 +0200, Loïc Chahine a écrit :

Je vais mettre la partition sur mon site alors :
http://y.note.free.fr/scores/Impromptu.pdf
Plus pratique que de mettre les fichiers LilyPond car il y a plein
d’includes et que j’ai mis les modèles dans le dossier LY (comme il en a
été question un jour passé récent sur la liste justement).

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

Chez moi, le postscript est pareil au pdf (je viens d’essayer).
Cordialement,
L.

Quelle horreur, tout est collé en un seul paragraphe ! Je vous remets la même
chose en lisible :

Bonjour à tous,
Je viens de presque finir une partition avec LilyPond. Cependant, elle a
quelques défauts que j’aimerais améliorer, d’une part, et d’autre part je
voudrais voir si vous en voyez, vous ! Je vous mets le PDF en pièce jointe.

La première chose qui apparaît c’est qu’il y a un problème avec les barres
de mesure. C’est un problème dû à la compilation je pense. Je suis sur Mac
OS X, j’utilise LilyPond 2.14.1, et TeXShop. Comment le régler ?

Normalement le problème avec les barres de mesure est uniquement un
problème de *visualisation* avec certains lecteurs PDF (tu as utilisé
lequel ? Adobe Reader ?). Si tu imprimes le résultat devrait être
_toujours_ correct !

Autre problème : les segnos. En effet, si je mets un segno sur une
barre de mesure, il est très gros ; si je le fais précéder de \small,
il est plus petit que si je l’avais mis sur une note. J’aimerais, moi,
qu’il soit dans ce cas de la même taille.

C'est parce que les RehearsalMarks (commande \mark ) ont une taille
plus grande ( #'font-size = #2 ) pour que les indications de repères
ressortent de la partition.

Essaie
  \mark \markup \normalsize \musicglyph #"scripts.segno"
ou bien
  \once \override Score.RehearsalMark #'font-size = #0
  \mark \markup \musicglyph #"scripts.segno"
(sans le \once si tu n'as pas d'indications de repères dont tu souhaites
garder la taille plus grande).

Dans le même ordre d’idée, quand il y a au début un segno et une indication
de tempo, ça prend beaucoup de place pour pas grand-chose (je trouve).
J’aimerais améliorer cela, mais je ne sais pas comment — je veux dire que
déjà je n’arrive pas à voir dans ma tête ce qu’il faudrait faire. Sur ces
deux points, voyez, par exemple, le cotillon pages 11–12, l’air en rondeau
pour les Polichinelle, pages 20–21.

Tu peux déplacer le "Vite" à gauche ou le segno à droite (ou un mix des
deux) ou encore mettre le Segno au dessus de l'indication de tempo
("Piqué, sans vitesse").

Détail : une collision texte / barre de mesure : le "lentement"
page 4, sur le pont à la fin de l’ouverture. Ça non plus je ne sais
pas le changer...

Tu as utilisé quoi comme code pour le "lentement" ? Un TextScript sur
le ré ?

En ce qui concerne le texte, il y a normalement aussi le texte d’autres
couplets mais je ne parviens pas à une mise en page qui me plaise pour ça.
Normalement pour les textes versifiés, il faut “marger” les vers en fonction
de leur longueur métrique (souvenez-vous, on fait ça plutôt bien avec les
fables de La Fontaine par exemple), chose que je n’arrive pas à faire.

Je ne vois pas le “marger”.
Tu sais montrer ce que tu veux que ça donne, en image par exemple ?
C'est un peu comme un \justify ?

D’autre part, pour ma petite note d’éditeur au début, j’ai dû utiliser un
affreux subterfuge pour aligner ma signature à droite :
\markup {
\column {
\large {
\justify { Cette édition des musiques (...) }
\vspace #0.1
\justify { Pour les airs (...) }
\vspace #0.1
\justify { Dans le prologue (...) } }
\vspace #25
\justify { Cette édition (...) }
\vspace #1 \fill-line { \tiny . L.C. } } }
J’aurais bien aimé faire ça plus proprement. Je crois que c’est tout ce que
j’ai en tête. Mais je serais très content d’avoir aussi des avis extérieurs,
d’autres éditeurs et utilisateurs de LilyPond !

Au lieu de tous ces \vspace #0.1 tu peux jouer sur
  \override #'(baseline-skip . 1.5) ; le \column n'est pas nécessaire
il me semble.
Pour le \fill-line je crois que j'aurais fait pareil.

Cordialement,
Xavier

···

2011/6/23 Loïc A. Chahine <****@****>:

--
Xavier Scheuer <****@****>

Quelques éléments de réponse que je sais d’avance.

La première chose qui apparaît c’est qu’il y a un problème avec les barres
de mesure. C’est un problème dû à la compilation je pense. Je suis sur Mac
OS X, j’utilise LilyPond 2.14.1, et TeXShop. Comment le régler ?

Normalement le problème avec les barres de mesure est uniquement un
problème de *visualisation* avec certains lecteurs PDF (tu as utilisé
lequel ? Adobe Reader ?). Si tu imprimes le résultat devrait être
_toujours_ correct !

À vrai dire, j’ai imprimé le résultat hier, et les barres étaient effectivement trop grosses. J’utilise l’Aperçu et le lecteur intégré dans TeXShop. J’ai aussi essayé de visualiser avec Acrobat Reader, ça fait pareil.

Détail : une collision texte / barre de mesure : le "lentement"
page 4, sur le pont à la fin de l’ouverture. Ça non plus je ne sais
pas le changer...

Tu as utilisé quoi comme code pour le "lentement" ? Un TextScript sur
le ré ?

J’ai utilisé un markup sur le fa :
f2~ f8^\markup{lentement} f' e d

En ce qui concerne le texte, il y a normalement aussi le texte d’autres
couplets mais je ne parviens pas à une mise en page qui me plaise pour ça.
Normalement pour les textes versifiés, il faut “marger” les vers en fonction
de leur longueur métrique (souvenez-vous, on fait ça plutôt bien avec les
fables de La Fontaine par exemple), chose que je n’arrive pas à faire.

Je ne vois pas le “marger”.
Tu sais montrer ce que tu veux que ça donne, en image par exemple ?
C'est un peu comme un \justify ?

Non, pas vraiment.
Je mets une image en pièce jointe.
En français comme dans la plupart des traditions européennes, le vers est identifié sur le papier comme une ligne. (En français il y a en plus la capitalisation de l’initiale.)
En bonne typographie sérieuse et soignée, on a l’habitude de ne pas tout mettre en fer à gauche ou en centré ou en justifié, mais de décaler les vers en fonction de leur longueur métrique (c’est-à-dire jusqu’à la dernière syllabe non-atone, “masculine”), de sorte que si on mélange plusieurs longueurs, ça apparaît à la mise en page.
Dans l’exemple que je vous envoie, il apparaît immédiatement qu’il y a trois longueurs différentes (en l’occurrence 8-syllabes, 5-syllabes et 1-syllabe), et que les vers 1, 3, 5 et 7 sont de même longueur, les vers 2 et 6 aussi, et les vers 4 et 8 aussi. La tradition éditoriale veut aussi que plus un vers est court, plus il est décalé vers le centre de la page, plus il est long, plus il est vers la gauche.
(Dans l’exemple que j’envoie, une édition de 1731, il y a en plus la lettrine qui gêne un peu, mais bon, c’est ce que j’ai sous la main pour faire vite !)
Typiquement, ce couplet figure dans a partition, mais il y en a un deuxième que je n’ai pas mis dans la partition et que je voudrais juste mettre en mode texte, comme pour une chanson, mais en respectant cette tradition du margeage métrique.

D’autre part, pour ma petite note d’éditeur au début, j’ai dû utiliser un
affreux subterfuge pour aligner ma signature à droite :
\markup {
\column {
\large {
\justify { Cette édition des musiques (...) }
\vspace #0.1
\justify { Pour les airs (...) }
\vspace #0.1
\justify { Dans le prologue (...) } }
\vspace #25
\justify { Cette édition (...) }
\vspace #1 \fill-line { \tiny . L.C. } } }
J’aurais bien aimé faire ça plus proprement. Je crois que c’est tout ce que
j’ai en tête. Mais je serais très content d’avoir aussi des avis extérieurs,
d’autres éditeurs et utilisateurs de LilyPond !

Au lieu de tous ces \vspace #0.1 tu peux jouer sur
   \override #'(baseline-skip . 1.5) ; le \column n'est pas nécessaire
il me semble.
Pour le \fill-line je crois que j'aurais fait pareil.

Le column est nécessaire, sinon ça fait des blocs les uns à côté des autres — donc on voit le premier paragraphe, un tout petit bout de bord du 2e mais à côté sur la droite dans la marge, et c’est tout.
Dommage pour le fill-line qu’il n’y ait pas un flushright.
Cordialement,
L.

exemple_marges.png

···

Le 23/06/11 13:48, Xavier Scheuer a écrit :

2011/6/23 Loïc A. Chahine<****@****>:

Pas avec evince, le résultat imprimé est aussi laid qu'à l'écran.

···

Le jeudi 23 juin 2011 à 13:48 +0200, Xavier Scheuer a écrit :

Normalement le problème avec les barres de mesure est uniquement un
problème de *visualisation* avec certains lecteurs PDF (tu as utilisé
lequel ? Adobe Reader ?). Si tu imprimes le résultat devrait être
_toujours_ correct !

Salut,

Le problème est en effet un problème de PDF.
La configuration générale doit jouer aussi, car je n'obtiens pas les mêmes
résultats que l'année dernière (ubuntu 10.10) avec les mêmes logiciels de
lecture PDF.
Il ne me semble pas d'autres solutions que de faire, chacun avec sa
configuration, ses essais d'impressions.

Voici mes derniers résultats imprimés :
Okular : Correct,sauf que j'ai une légère coloration bleutée.
Evince : Barres de mesure bien trop épaisses et lignes de portée plus
appuyées que je ne voudrais.
Acroread (version gratuite d'Adobe Acrobat Reader pour Linux) : Très
satisfaisant à mon goût. (Par contre à l'écran, les barres de mesure sont
épaisses).

Gilles T.

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/peaufiner-une-partition-tp6507390p6509319.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Bonjour à tous,
Dans ce cas, ça faut sûrement le coup que j’essaie d’imprimer à partir de différents logiciels. Je vous ferai part des résultat.

Qu’en est-il des autres points que j’ai soulevés ?
Cordialement,
L.

Bonjour à tous,
Dans ce cas, ça faut sûrement le coup que j’essaie d’imprimer à partir de
différents logiciels. Je vous ferai part des résultat.

Pour reprendre et préciser ce qu'a dit Xavier : la tâche de LilyPond,
c'est de concevoir du PostScript. Rien de plus. Le PostScript était
autrefois nativement compris par les imprimantes dignes de ce nom, ce
n'est que depuis une dizaine d'années que les imprimantes sont
devenues d'une imprécision désastreuse.

La conversion de PostScript vers PDF représente déjà une perte
d'informations (arrondis, simplification etc.), et ensuite
l'interprétation du PDF selon le moteur de rendu est à son tour
absolument imprévisible. (Okular et evince utilisent le même moteur,
et pourtant ils peuvent produire des résultats très différents. Pour
ne pas même parler de Preview.app ou Adobe Reader.) Même les logiciels
qui proposent de lire directement du PostScript (c'est le cas des
trois premiers précités) effectuent en fait une conversion en PDF au
moment de l'affichage.

Une "solution" possible est d'utiliser un autre format intermédiaire :
Ghostscript permet à LilyPond de sortir du PNG avec n'importe quelle
résolution ; il y a également le format DéjaVu qui mérite d'être
mentionné.

Qu’en est-il des autres points que j’ai soulevés ?

Je vous conseillerais d'utiliser le mode \wordwrap pour éviter les
débordements de lignes ; vous comprendrez qu'il serait impossible de
demander à LilyPond de distinguer lui-même les lettres muettes pour
aligner automatiquement les vers ; cependant vous pouvez très bien
introduire chaque ligne avec un \hspace #2, 4 ou 8 selon l'indentation
souhaitée (il est même possible de mettre cela dans des variables, de
créer des modèles d'indentation et autres).

La taille du segno : je ne serais pas surpris que cela vienne de votre
code. Je vous conseillerais d'utiliser \mark plutôt que \markup, y
compris pour l'ajouter au début d'un mouvement (il me semble que ce
symbole s'attache plutôt au début d'une mesure qu'à une note précise).

La "collision" (très mineure) du texte "lentement" : c'est un
comportement normal de LilyPond, qui ne voit pas d'inconvénient à
superposer des indications sur des barres de mesure. La seule parade
qui existe est assez contraignante (il faut créer un contexte spécial
pour le texte entre les deux portées, et lui demander de tenir compte
des barres de mesure). Mais il existe une solution bien plus simple :
utilisez \whiteout pour être certain que le texte restera lisible.

Dernier petit détail : si vous comptez distribuer la partition en
format PDF, vous pouvez également ajouter un lien cliquable vers la
licence avec \with-link. Tout cela se trouve sur

Cordialement,
V. Villenave.

···

2011/6/24 Loïc Chahine <****@****>:

Bonjour,
Et merci pour votre réponse !
Tout d’abord une bonne nouvelle : sur Mac (Mac OS X me concernant), l’impression avec Acrobat Reader est tout à fait correcte ! Celle avec Aperçu, en revanche, ne l’est pas.
J’ignorais toutes ces subtilités que vous détaillez ; merci pour ces informations !

En ce qui concerne \wordwrap, je ne comprends pas bien à quel sujet je devrais l’utiliser. Visiblement pas pour éviter le \column au début de mon texte, peut-être alors pour les textes chantés que je veux marger ?

En ce qui concerne les segnos, une double barre (non finale) avec un segno est codée ainsi :
\bar "||"
\mark \markup { \small \musicglyph #"scripts.segno" }
Dans le corps du morceau (quand c’est sur une note), je me contente de c4^\segno (par exemple). Il y a des cas où je n’ai pas trouvé d’autre solution que d’attacher le segno à une note, et non à une barre : les mesures de levée. Si vous avez une autre solution, je suis tout à fait preneur !

Merci de l’indication pour le lien. Je compte en effet mettre cette partition en ligne quand j’en aurai terminé avec son cas :wink:
Il y a encore de nombreux points que je connais mal dans LilyPond !

Dans un message rejeté à cause de la pièce jointe, j’évoquais un autre léger problème : je trouve que le petit -e en exposant (dans 2e) est très loin du chiffre qui le précède.
Concernant le “lentement”, je crois que je peux aussi faire une correction de détail d’alignement. Je dois réviser ce qui concerne les \markup, tout simplement. (Et les \mark, visiblement.)
En tout cas vous ouvrez des piste que je peux creuser un peu pour améliorer ma partition.
Avez-vous vu d’autres choses qui vous auraient paru pouvoir être mieux ?

Cordialement,
L.C.

···

Le 25/06/11 18:42, Valentin Villenave a écrit :

2011/6/24 Loïc Chahine<****@****>:

Bonjour à tous,
Dans ce cas, ça faut sûrement le coup que j’essaie d’imprimer à partir de
différents logiciels. Je vous ferai part des résultat.

Pour reprendre et préciser ce qu'a dit Xavier : la tâche de LilyPond,
c'est de concevoir du PostScript. Rien de plus. Le PostScript était
autrefois nativement compris par les imprimantes dignes de ce nom, ce
n'est que depuis une dizaine d'années que les imprimantes sont
devenues d'une imprécision désastreuse.

La conversion de PostScript vers PDF représente déjà une perte
d'informations (arrondis, simplification etc.), et ensuite
l'interprétation du PDF selon le moteur de rendu est à son tour
absolument imprévisible. (Okular et evince utilisent le même moteur,
et pourtant ils peuvent produire des résultats très différents. Pour
ne pas même parler de Preview.app ou Adobe Reader.) Même les logiciels
qui proposent de lire directement du PostScript (c'est le cas des
trois premiers précités) effectuent en fait une conversion en PDF au
moment de l'affichage.

Une "solution" possible est d'utiliser un autre format intermédiaire :
Ghostscript permet à LilyPond de sortir du PNG avec n'importe quelle
résolution ; il y a également le format DéjaVu qui mérite d'être
mentionné.

Qu’en est-il des autres points que j’ai soulevés ?

Je vous conseillerais d'utiliser le mode \wordwrap pour éviter les
débordements de lignes ; vous comprendrez qu'il serait impossible de
demander à LilyPond de distinguer lui-même les lettres muettes pour
aligner automatiquement les vers ; cependant vous pouvez très bien
introduire chaque ligne avec un \hspace #2, 4 ou 8 selon l'indentation
souhaitée (il est même possible de mettre cela dans des variables, de
créer des modèles d'indentation et autres).

La taille du segno : je ne serais pas surpris que cela vienne de votre
code. Je vous conseillerais d'utiliser \mark plutôt que \markup, y
compris pour l'ajouter au début d'un mouvement (il me semble que ce
symbole s'attache plutôt au début d'une mesure qu'à une note précise).

La "collision" (très mineure) du texte "lentement" : c'est un
comportement normal de LilyPond, qui ne voit pas d'inconvénient à
superposer des indications sur des barres de mesure. La seule parade
qui existe est assez contraignante (il faut créer un contexte spécial
pour le texte entre les deux portées, et lui demander de tenir compte
des barres de mesure). Mais il existe une solution bien plus simple :
utilisez \whiteout pour être certain que le texte restera lisible.

Dernier petit détail : si vous comptez distribuer la partition en
format PDF, vous pouvez également ajouter un lien cliquable vers la
licence avec \with-link. Tout cela se trouve sur
LilyPond Notation Reference: A.10.6 Other

Cordialement,
V. Villenave.

En ce qui concerne \wordwrap, je ne comprends pas bien à quel sujet je
devrais l’utiliser. Visiblement pas pour éviter le \column au début de mon
texte, peut-être alors pour les textes chantés que je veux marger ?

\wordwrap sert simplement à indiquer à LilyPond qu'il lui faut
retourner à la ligne plutôt que de continuer bêtement en sortant de la
page. Si les vers ne sont pas trop long, ce n'est pas nécessaire.

Dans le corps du morceau (quand c’est sur une note), je me contente de
c4^\segno (par exemple). Il y a des cas où je n’ai pas trouvé d’autre
solution que d’attacher le segno à une note, et non à une barre : les
mesures de levée. Si vous avez une autre solution, je suis tout à fait
preneur !

Le problème est qu'en l'attachant à une note, vous créez un objet
TextScript, dont les dimensions ne sont pas calculées de la même façon
qu'un objet RehearsalMark (obtenu avec la commande \mark).

De fait, en indiquant

\relative c' {
  \partial 2
  \mark \markup \musicglyph #"scripts.segno"
  c2
  c1 c c
}

vous vous retrouvez avec le segno tout au début de la ligne, au-dessus
de la clef, ce que vous préférez peut-être éviter. Il y a cependant
une solution relativement élégante, qui est d'ajouter un silence
invisible (précédé de la commande \grace afin qu'il n'entre pas dans
le décompte des temps) :

\relative c' {
  \partial 2
  \grace s4
  \mark \markup \musicglyph #"scripts.segno"
  c2
  c1 c c
}

Ce qui devrait vous donner un résultat correct.

Dans un message rejeté à cause de la pièce jointe, j’évoquais un autre léger
problème : je trouve que le petit -e en exposant (dans 2e) est très loin du
chiffre qui le précède.

C'est un problème classique, qui est réglé avec la commande \concat.
(Dans la documentation que je vous ai indiquée, je crois que c'est sur
la page "Align".)

Concernant le “lentement”, je crois que je peux aussi faire une correction
de détail d’alignement. Je dois réviser ce qui concerne les \markup, tout
simplement. (Et les \mark, visiblement.)
En tout cas vous ouvrez des piste que je peux creuser un peu pour améliorer
ma partition.
Avez-vous vu d’autres choses qui vous auraient paru pouvoir être mieux ?

Votre partition me parait tout à fait correcte dans l'ensemble, mais
nous pourrons davantage vous aider si vous postez du code source
plutôt que des partitions déjà compilées.

Cordialement,
V. Villenave.

···

2011/6/25 Loïc Chahine <****@****>:

Mon idée était surtout, en soumettant cette question “est-ce qu’en le regardant ça vous semble bien”, d’éviter qu’au seul regard du résultat on voie trop de défaut.
Comme j’ai relu une partie de la doc sur les markups, j’ai vu pour \concat… C’est tout moi ça : poser des questions inutiles. Pardon. J’ai aussi vu que si mes \hspace n’étaient pas pris en compte parfois, c’était tout simplement parce que pour faire une ligne, il faut l’écrire dans un bloc \line { }. Un vers doit forcément être sur une seule ligne (à quelques rares exceptions près, mais comme les pages sont larges, ça devrait aller ! Même s’il y a des alexandrins, il faudrait vraiment écrire gros et/ou qu’ils soient fort longs pour que ça n’entre pas dans la largeur !), c’est une de ses caractéristiques visuelles dans la mise en page du français, c’est à ça qu’on va le distinguer de la prose.
En revanche, pour avoir le segno non plus au dessus de la clef en mettant un \mark, merci ! Je vais essayer pour choisir ce qui me plaît le mieux ! Mais déjà en fait au-dessus de la clef ça me semblait mieux qu’à la note.
Encore merci !
L.

== En réponse au message du 25-06-2011, 19:17:13 ==

Bonjour,
Et merci pour votre réponse !
Tout d’abord une bonne nouvelle : sur Mac (Mac OS X me concernant),
l’impression avec Acrobat Reader est tout à fait correcte ! Celle avec
Aperçu, en revanche, ne l’est pas.
J’ignorais toutes ces subtilités que vous détaillez ; merci pour ces
informations !

Le fichier PDF, dans ce cas, est une suite d'instructions (comme le PostScript, d'ailleurs), indiquant pour la plupart qu'il faut tracer une droite noire d'une épaisseur donnée sur un fond blanc allant de tel à tel point.
Or la résolution des écrans tourne autour de 72 points par pouce, contre 600 ou 1200 pour l'impression. L'affichage à l'écran arrondit les valeurs comme il le peut (impossible d'adresser le dixième de pixel). La largeur du trait est fréquemment arrondie à 2 points, ce qui est bien trop important. Et la longueur est souvent arrondie à l'unité supérieure, ce qui donne cette impression de chevauchement.
Idéalement, l'affichage à l'écran devrait utiliser des demi-teintes (du gris en l'occurence), ce qui conviendrait pour certaines applications, mais pas pour d'autres. Ça ne conviendrait sans doute pas aux partitions musicales, comportant de nombreux traits minces.

Mais dans le doute, il faut agrandir l'affichage écran au zoom maximum, et généralement, on retrouve une qualité proche de celle imprimée.

Cordialement,

Jean-François

···

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

========================================

Ne vous frappez pas, je suis à peu près certain que nous sommes tous
passés par là... :slight_smile:

Cordialement,
V. Villenave.

···

2011/6/25 Loïc Chahine <****@****>:

Comme j’ai relu une partie de la doc sur les markups, j’ai vu pour \concat…
C’est tout moi ça : poser des questions inutiles. Pardon.