Stopper les lignes de prolongation

Dans une partition pour choeur, j'utilise une ligne de prolongation « __ ».
Cela donne ceci: (3/4) mesure 136-137: blanche pointée liée à une noire (4
temps donc), 2 soupirs, double-barre, puis dans les 8 mesures qui suivent:
accord de noire, 2 soupirs (pour chauqe mesure). Les paroles s'arrêtent sur
la blanche pointée (pas de paroles pour les 8 accords, juste des cris) trait
de prolongation sur cette dernière plus la noire et là, malgré le fait que
sur les 8 mesures déjà citées plus haut, ce trait se prolonge jusqu'à la
mesure 149, là où je recommence à écrire des paroles.

C'est un bogue, il me semble, non? Parce que même dans la dernière mesure de
paroles (136-137) il devrait stopper après blanchepointée-noire, sur le
soupir suivant, même s'il n'y a un accord sur la mesure suivante.

Il me faudrait éventuellement écrire un texte invisible sur le premier des
accords pour dire à cette andouille de ligne de prolongation: «Nous afons
les moïens dé fous vaire zdopper!!»... comment le faire?

Bernard

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Stopper-les-lignes-de-prolongation-tp5974726p5974726.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Le 30/01/2011 16:18, bameylan disait :

Dans une partition pour choeur, j'utilise une ligne de prolongation « __ ».
Cela donne ceci: (3/4) mesure 136-137: blanche pointée liée à une noire (4
temps donc), 2 soupirs, double-barre, puis dans les 8 mesures qui suivent:
accord de noire, 2 soupirs (pour chauqe mesure). Les paroles s'arrêtent sur
la blanche pointée (pas de paroles pour les 8 accords, juste des cris) trait
de prolongation sur cette dernière plus la noire et là, malgré le fait que
sur les 8 mesures déjà citées plus haut, ce trait se prolonge jusqu'à la
mesure 149, là où je recommence à écrire des paroles.

C'est un bogue, il me semble, non? Parce que même dans la dernière mesure de
paroles (136-137) il devrait stopper après blanchepointée-noire, sur le
soupir suivant, même s'il n'y a un accord sur la mesure suivante.

Il me faudrait éventuellement écrire un texte invisible sur le premier des
accords pour dire à cette andouille de ligne de prolongation: «Nous afons
les moïens dé fous vaire zdopper!!»... comment le faire?

Comprends-je bien que ceci ne marcherait pas ?

···

====
\version "2.13.46"
\relative c' {
   \time 3/4
   c2.~
   c4 r r \bar "||"
   \repeat unfold 8 {
     <e g>4 r r
   }
}
\addlyrics {
Ah_! __
\repeat unfold 8 { Aïe }
}

@+
Jean-Charles

Le 30/01/2011 16:18, bameylan disait :

Dans une partition pour choeur, j'utilise une ligne de prolongation «
__ ». Cela donne ceci: (3/4) mesure 136-137: blanche pointée liée à
une noire (4 temps donc), 2 soupirs, double-barre, puis dans les 8
mesures qui suivent: accord de noire, 2 soupirs (pour chauqe mesure).
Les paroles s'arrêtent sur la blanche pointée (pas de paroles pour
les 8 accords, juste des cris) trait de prolongation sur cette
dernière plus la noire et là, malgré le fait que sur les 8 mesures
déjà citées plus haut, ce trait se prolonge jusqu'à la mesure 149, là
où je recommence à écrire des paroles.

C'est un bogue, il me semble, non? Parce que même dans la dernière
mesure de paroles (136-137) il devrait stopper après
blanche-pointée-noire, sur le soupir suivant, même s'il n'y a un
accord sur la mesure suivante.

Il me faudrait éventuellement écrire un texte invisible sur le
premier des accords pour dire à cette andouille de ligne de
prolongation: «Nous afons les moïens dé fous vaire zdopper!!»...
comment le faire?

Autre version, avec des choriste qui savent crier en silence, situation
fort improbable (suffit de demander au sopranes) et qui nous oblige à bidouiller en adaptant les préceptes d'une partie que je suis en train de mettre à jour : voir le dernier exemple de

qui marche du côté de Manosque.

···

===
\version "2.13.46"
\score {
   <<
     \new Voice = "melodie" {
       \relative c' {
  \time 3/4
  c2. c
  c2.~
  c4 r r
  <<
    {
      \voiceOne
      \repeat unfold 8 { s2. }
    }
    \new Voice = "crisensilence" {
      \voiceTwo
      \repeat unfold 8 { \stemUp <e g>4 b'\rest b\rest }
    }
  >>
  \oneVoice
  c2.~ c2.
       }
    \new Lyrics \lyricsto "melodie" {
      Cou -- cou
      Ah! __
% \repeat unfold 8 { Aïe_! } % EN SILENCE
      Silence_!
    }
>>
}

@+
Jean-Charles

Je vais m'essayer au graphisme «machine à écrire»:

                       (noté aucune parole pour les clusters, juste «Cris»
au dessus de la portée)

sol2.~|sol4 r r || <cluster>4 r r | <cluster>4 r r etc. (8x) | R2. | R2. |
R2. | <cluster>4 r r | do4 si sol etc.

paroles------------------------------------------------------------------------------
paroles

Alors que la ligne de prolongation devrait en principe stopper sur le
premier soupir après le sol4, elle continue jusqu'à l'apparition de
nouvelles paroles, 13 mesures plus loin...

Je réitère ma question: est-il possible d'insérer des paroles invisibles?

Bernard

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Stopper-les-lignes-de-prolongation-tp5974726p5975002.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

As-tu essayé quelque chose comme:

\lyricmode { foo \markup { " " } \markup { " " } bar }

Normalement, ça devrait insérer deux paroles invisibles entre foo et bar.

Cordialement,
~Mike

···

On Jan 30, 2011, at 12:35 PM, bameylan wrote:

Je vais m'essayer au graphisme «machine à écrire»:

                      (noté aucune parole pour les clusters, juste «Cris»
au dessus de la portée)

sol2.~|sol4 r r || <cluster>4 r r | <cluster>4 r r etc. (8x) | R2. | R2. |
R2. | <cluster>4 r r | do4 si sol etc.

paroles------------------------------------------------------------------------------
paroles

Alors que la ligne de prolongation devrait en principe stopper sur le
premier soupir après le sol4, elle continue jusqu'à l'apparition de
nouvelles paroles, 13 mesures plus loin...

Je réitère ma question: est-il possible d'insérer des paroles invisibles?

Bernard

Le 30/01/2011 18:40, ****@**** disait :

···

On Jan 30, 2011, at 12:35 PM, bameylan wrote:

Je vais m'essayer au graphisme «machine à écrire»:

                       (noté aucune parole pour les clusters, juste «Cris»
au dessus de la portée)

sol2.~|sol4 r r ||<cluster>4 r r |<cluster>4 r r etc. (8x) | R2. | R2. |
R2. |<cluster>4 r r | do4 si sol etc.

paroles------------------------------------------------------------------------------
paroles

Alors que la ligne de prolongation devrait en principe stopper sur le
premier soupir après le sol4, elle continue jusqu'à l'apparition de
nouvelles paroles, 13 mesures plus loin...

Je réitère ma question: est-il possible d'insérer des paroles invisibles?

Bernard

As-tu essayé quelque chose comme:

\lyricmode { foo \markup { " " } \markup { " " } bar }

Normalement, ça devrait insérer deux paroles invisibles entre foo et bar.

Oui ! sauf qu'il faut bien penser à doubler les "markups" puisqu'un cluster égale deux accords :

===
\score {
   \relative do'' {
     \time 3/4
     sol2.~
     sol4 r r \bar "||"
       \makeClusters { <sol si>8^"Cris" <si re> } r4 r
     \repeat unfold 7 {
       \makeClusters { <sol si>8 <si re> } r4 r
     }
     R2.*3
     \makeClusters { <sol si>8 <si re> } r4 r
     do4 si sol^"etc."
}
\addlyrics {
   Ah_! __
%CLUSTER = 2 ACCORDS, IL FAUT DOUBLER LE NOMBRE DE FOIS
   \repeat unfold 18 { \markup " " }
%FINI DE CRIER EN SILENCE
   au sui -- vant_!
}

@+
Jean-Charles

Dans une partition pour choeur, j'utilise une ligne de prolongation « __ ».
Cela donne ceci: (3/4) mesure 136-137: blanche pointée liée à une noire (4
temps donc), 2 soupirs, double-barre, puis dans les 8 mesures qui suivent:
accord de noire, 2 soupirs (pour chauqe mesure). Les paroles s'arrêtent sur
la blanche pointée (pas de paroles pour les 8 accords, juste des cris) trait
de prolongation sur cette dernière plus la noire et là, malgré le fait que
sur les 8 mesures déjà citées plus haut, ce trait se prolonge jusqu'à la
mesure 149, là où je recommence à écrire des paroles.

C'est un bogue, il me semble, non? Parce que même dans la dernière mesure de
paroles (136-137) il devrait stopper après blanchepointée-noire, sur le
soupir suivant, même s'il n'y a un accord sur la mesure suivante.

Il me faudrait éventuellement écrire un texte invisible sur le premier des
accords pour dire à cette andouille de ligne de prolongation: «Nous afons
les moïens dé fous vaire zdopper!!»... comment le faire?

Je n'ai aucun souci avec le code suivant :

\version "2.13.47"

\score {
  <<
    \new Staff {
      \new Voice = "soprano" {
        \relative c' {
          \time 3/4
          f2.~ |
          f4 r4 r
          \bar "||"
          <e f g a b c>4 r4 r |
          <e f g a b c>4 r4 r |
        }
      }
    }
    \new Lyrics \lyricsto "soprano" {
      \lyricmode {
        pis, __
      }
    }
  >>
}

Tu sais regarder ce qui est différent chez toi et/ou envoyer ton code ?

Cordialement,
Xavier

···

2011/1/30 bameylan <****@****>:

--
Xavier Scheuer <****@****>

Xavier Scheuer wrote:

Tu sais regarder ce qui est différent chez toi et/ou envoyer ton code ?

J'ai utilisé la méthode \markup { " " } ce qui a eu pour effet de stopper la
ligne exactement au bon endroit.

Je finis la partoche (doit être livrée pour avant-hier comme évidemment!) et
t'envoie le code complet.

Bernard

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Stopper-les-lignes-de-prolongation-tp5974726p5975329.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.