Un peu HS

Bonjour,

Un problème légèrement hors-sujet, puisqu'il ne s'agit pas directement d'une question Lilypondesque, mais plutôt musicale.

Je viens de mettre au propre une composition jazz que j'avais écrite il y a une quinzaine d'années. Un truc bien bizarre comme on peut en écrire quand on est étudiant dans une école de jazz et qu'on pense qu'on est le plus grand compositeur du monde. Bref, le propos n'est pas de juger de la qualité de cette composition, mais plutôt de comment l'écrire.
En effet, il s'agit d'une pièce en la bémol mineur, une tonalité truffée de bémols, donc une partition difficile à lire, d'autant qu'il y a plein de micro-modulation qui provoque l'apparition de bécarres à tous les coins de rue.
Mes questions :

  • faut-il vraiment écrire la partition en la bémol mineur ? Ne vaudrait-il pas mieux ne rien mettre à la clef et faire figurer toutes les altérations dans le corps de la partition ?
  • est-il préférable de choisir les enharmonies qui font partie des accords ? Par exemple, si j'ai un accord de La majeur, et la note ré bémol pendant cette accord, est-ce qu'il ne faudrait pas plutôt écrire do dièse ?

On peut débattre..... Voici le fichier source et le PDF (pour vous éviter le travail de compilation lilypondesque).

A+

Christophe Pochon
http://www.christophe-pochon.com

Another_Time_(entre_1995_et_1997).pdf (100 KB)

Another_Time_(entre_1995_et_1997).ly (3.05 KB)

Je me souviens d'un standard de jazz (sans me souvenir de son nom) très
bémolisé, dans lequel intervenait tout à coup un accord B7; il paraissait
"visuellement" incongru dans le contexte, mais pas du tout du point de vue
sonore. L'enharmonie permettait une identification plus rapide pour ceux qui
sont plus à l'aise avec les accords qu'avec la théorie classique.

À côté de ça, autant la bémol mineur ça fait quand même beaucoup
d'altérations, autant je pense que c'est mieux que sol dièse (à cause du fa
double dièse en cas de sensible).

Concernant les bécarres, pourquoi ne pas changer d'armure pour ces 2 portées
? Je ne l'ai pas vu faire souvent en jazz, mais il me semble que ça arrive
quand même.

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Un-peu-HS-tp5357840p5357911.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Christophe Pochon wrote:

- faut-il vraiment écrire la partition en la bémol mineur ? Ne vaudrait-il
pas mieux ne rien mettre à la clef et faire figurer toutes les altérations
dans le corps de la partition ?
- est-il préférable de choisir les enharmonies qui font partie des accords
?
Par exemple, si j'ai un accord de La majeur, et la note ré bémol pendant
cette accord, est-ce qu'il ne faudrait pas plutôt écrire do dièse ?

Je botte en touche pour te proposer d'écrire ton morceau en... sol# mineur!
Tu vas gagner 2 altérations -5 dièzes au lieu de 7 bémols- et rien que ta
note de départ (dob) va se transformer en si, donc pas de gymnastique à
faire: c'est un si naturel. Du coup tes enharmonies vont être plus
évidentes, ton la majeur sera "logique", pas besoin de rajouter un do#.

Bernard

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Un-peu-HS-tp5357840p5358000.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Merci, c'est en effet bien plus lisible ainsi. Même si les accords de G#maj7 et surtout D#maj7 parlent moins à mes réflexes que AbMaj7 et EbMaj7.

En attachement la version "enharmonisée".

Je signale au passage qu'une enharmonisation automatique avec "\transpose as gis" se comporte étrangement avec les accords.... Un accord de E en as devient D# en gis, selon Lilypond....

A+

Christophe Pochon
http://www.christophe-pochon.com

Another_Time_(entre_1995_et_1997).pdf (50 KB)

···

Le 31 juillet 2010 12:13, bameylan <****@****> a écrit :

Christophe Pochon wrote:

  • faut-il vraiment écrire la partition en la bémol mineur ? Ne vaudrait-il
    pas mieux ne rien mettre à la clef et faire figurer toutes les altérations
    dans le corps de la partition ?
  • est-il préférable de choisir les enharmonies qui font partie des accords
    ?
    Par exemple, si j'ai un accord de La majeur, et la note ré bémol pendant
    cette accord, est-ce qu'il ne faudrait pas plutôt écrire do dièse ?

Je botte en touche pour te proposer d'écrire ton morceau en... sol# mineur!
Tu vas gagner 2 altérations -5 dièzes au lieu de 7 bémols- et rien que ta
note de départ (dob) va se transformer en si, donc pas de gymnastique à
faire: c'est un si naturel. Du coup tes enharmonies vont être plus
évidentes, ton la majeur sera "logique", pas besoin de rajouter un do#.

Bernard

View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Un-peu-HS-tp5357840p5358000.html

Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.


liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
http://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

Salut !

Christophe Pochon a écrit :

Bonjour,

Un problème légèrement hors-sujet, puisqu'il ne s'agit pas directement d'une question Lilypondesque, mais plutôt musicale.

Dpeuis quand la musique est HS dans la liste Lilypond ? :wink: Ca fait du bien de lever la tête de nos claviers, de temps en temps, et puis, tes questions sont vraiment de vraies questions de gravure musicales... à ce titre, je vais te donner quelques éléments de ma subjectivité, en aucun cas des vérités !

Je viens de mettre au propre une composition jazz que j'avais écrite il y a une quinzaine d'années. Un truc bien bizarre comme on peut en écrire quand on est étudiant dans une école de jazz et qu'on pense qu'on est le plus grand compositeur du monde. Bref, le propos n'est pas de juger de la qualité de cette composition, mais plutôt de comment l'écrire.

Ah bon, moi quand je compose, je suis le plus grand du monde... :-!

En effet, il s'agit d'une pièce en la bémol mineur, une tonalité truffée de bémols, donc une partition difficile à lire, d'autant qu'il y a plein de micro-modulation qui provoque l'apparition de bécarres à tous les coins de rue.
Mes questions :

  • faut-il vraiment écrire la partition en la bémol mineur ? Ne vaudrait-il pas mieux ne rien mettre à la clef et faire figurer toutes les altérations dans le corps de la partition ?

Plus sérieusement : c'est exactement la problématique des graveurs du 17ème siècle : comment économiser du travai de gravure et de l'espace papier ? Bon, c'est vrai, les modulations sont moins nombreuses... mais on peut remarquer que l'armure est toujours en retard d'une tonalité en mode mineur : une armure de ré mineur indique quasiement tout le temps une tonalité de sol mineur. Pourquoi ? Parce que la modulation va avoir lieu, et que finalement, il y aura plus de peine à graver des bécarres (à l'époque des dièses) à tous les coins de rue, que rajouter des bémols... Ton pb est différent, mais j'en ai profité pour vous gaver un peu avec la musique ancienne au passage :-[ Pour revenir à ta problématique, ne pourrais-tu pas indiquer une armure un peu baroque (au sens original du terme !) avec la bémol mineur avec la bécarre ? Du style (cf doc : http://lilypond.org/doc/v2.13/Documentation/notation/displaying-pitches#key-signature) :

\version "2.13.17"
\relative c' {
\set Staff.keySignature = #`((( . 6) . ,FLAT)
(( . 9) . ,FLAT)
(( . 8) . ,FLAT))
aes bes c des ees f g a bes c des ees f g aes2 \bar "|."}

Je ne sais pas comment indiquer explicitement le la bécarre dans l'armure : ça serait plus explicite, je pense.
Tu peux même iniquer un truc du style : le la4 sera bémol et le la3 bécarre...

  • est-il préférable de choisir les enharmonies qui font partie des accords ? Par exemple, si j'ai un accord de La majeur, et la note ré bémol pendant cette accord, est-ce qu'il ne faudrait pas plutôt écrire do dièse ?

Perso (mais je suis formaté classique), j'aime rester dans la tonalité et ne pas mélanger les genres, sauf cas où l'enharmonie est voulue. Si tu indique do dièse au lieu de ré bémol, tu dis : pas d'enharmonie : c'est une altération accidentelle. C'est juste une question de donner le bon sens à ta phrase.

On peut débattre.....

Ah bon ? depuis quand on débat sur la liste ? >:o toutes mes excuses, c'est lundi matin ...

Voici le fichier source et le PDF (pour vous éviter le travail de compilation lilypondesque).

A+

Pas mieux ! N'hésite pas à relancer la liste !
JMarc

Et comme d'habitude, il avait pas lu l'énoncé jusqu'au bout... je viens de lire ton pdf : il me semble qu'effectivement, un petit changement d'armure pour ls mesures 9 à 16 s'impose pour éviter l'effet jungle.

A bientôt !

JM

Christophe Pochon a écrit :