Frescobaldi et partitions séparées

Bonjour à tous,

L'assistant de création de partitions de Frescobaldi est vraiment très
pratique... pour éditer des scores *complets*.
Mais existe-t-il une manip qui permette de créer aussi, en même temps, les
parties *séparées*?
Ou bien est-ce qu'il faut tout se peler à la main? ce que j'ai fait jusqu'à
maintenant.
J'ai eu beau chercher dans les menus, mais je n'ai rien trouvé.

Pour des pièces à 2-3 parties, ça passe encore, mais dès qu'on attaque des
pièces à 10-20 parties ou plus, ça devient vite la foire:
Il faut faire des copier-coller à la pelle au milieu de la création de
fichiers et dossiers, de l'insertion des \include etc...

S'il n'y a pas de solution propre à Frecobaldi, j'ai l'intention d'écrire un
script bash (avec les moyens du bord) pour créer tous les fichiers,
dossiers, arborescence etc... le tout en une seule fois, de telle manière
qu'il n'y ait plus qu'à saisir la musique par la suite, et générer toutes
les partitions en 1 ou 2 clics.
Ce script reprendrait autant que possible les options de l'assistant de
Frecobaldi... je me doute que c'est pas dans la poche. Mais bon.

Si quelqu'un a déjà créé le fil à couper le beurre, merci de me le dire et
de me le prêter !
Sinon, j'en fabriquerai un. Merci pour vos remarques et suggestions !
Cordialement,
Laurent

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Si quelqu'un a déjà créé le fil à couper le beurre, merci de me le dire et
de me le prêter !
Sinon, j'en fabriquerai un. Merci pour vos remarques et suggestions !

Euh, il me semble me souvenir que sur la liste anglaise, un des développeurs ( Karl quelque chose ...) avait fait tout une serie de fonctions pour permettre la création rapide de grandes structures orchestrales. Je n'arrive pas à me souvenir son nom, mais il a annoncé récemment qu'il se mettait un petit peu en retrait dans le développement Lilypond, pour des raisons professionnels très prenantes. La bibliothèque de ces fonctions était téléchargeable sur son site.
Peut-être que quelqu'un a garder ce lien ?

···

--
Gilles

Je me suis fait un "squelette" qu'il faut modifier à chaque début de travail
(et dont la structure s'améliore à chaque travail). Je ne sais pas s'il est
possible d'automatiser cette création, tant il y a de paramètres à
personnaliser.
Ainsi, d'un mouvement à l'autre, les instruments ne sont pas en même nombre.
Parfois, ils sont divisés, il y a des "solistes", ...

Pour une symphonie, j'arrive à pas loin de 180 fichiers. Et je garde jEdit
en plus de Frescobaldi, car il possède une fonction de "search and replace"
à travers tous les fichiers ouverts. Pratique pour créer les en-tête de
fichiers, en introduisant le nom, la date et autres commentaires utiles.

Mais si Karl est retrouvé, je suis preneur de cette solution, en tant que
point de départ, et aussi pour améliorer le squelette actuel.

Cordialement,

Jean-François

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579467.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Seventies wrote

Je me suis fait un "squelette" ... Je ne sais pas s'il est possible
d'automatiser cette création, tant il y a de paramètres à personnaliser.

Créer automatiquement un squelette à remplir est pile poil ce que je cherche
faire.
Le nombre de paramètres importe peu, puisqu'on peut commander au script de
les ajouter ou pas, de les définir ou de les modifier. C'est selon le
paramètre évoqué.
Je suis convaincu qu'une solution en bash permettrait de constituer, avec
une grande souplesse, un squelette correspondant spécifiquement à tel
besoin. Il y a sans doute d'autres façons de procéder pour un même résultat
et c'est l'objet de ce sujet.

Seventies wrote

Ainsi, d'un mouvement à l'autre, les instruments ne sont pas en même
nombre. Parfois, ils sont divisés, il y a des "solistes"

J'envisage un script qui crée toute l'arborescence d'une œuvre complète, en
prenant en compte et en traitant individuellement chaque mouvement, avec son
orchestration spécifique, création et nommage automatique des dossiers et
fichiers, de même pour l'insersion les \includes; histoire de ne rien
oublier en cours de route.

Après, ce serait à chacun de modifier le script et de le faire évoluer en
fonction de ses besoins, aussi "exotiques" soient-ils, et d'en faire aussi
profiter les autres !
Ce serait intéressant de savoir comment chacun s'organise et pourquoi il
utilise tel type d'arborescence. Ca permettrait de réfléchir à un script
fonctionnel, pratique et adapté, qui, avec le temps pourrait répondre à un
maximun de besoins.

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579468.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Pour faire court, il y un répertoire principal, où se trouvent tous les
fichiers exécutables : générer la partition complète, la partition d'étude,
chaque partie séparée.

Un répertoire "common" où on trouve :

- les blocs \paper pour la directrice, pour la partition d'étude, pour les
parties

- les markups pour les couvertures, table des matières, texte d'introduction
...

- les fonctions scheme, qu'elles soient ou non utilisées dans l'œuvre. C'est
un fichier qui ne fait que grossir dans le temps, mais peu importe.

- un fichier avec toutes les variables : nom du compositeur, de l'œuvre,
opus, source de la partition, ...
Ainsi, les couvertures et les headers ne doivent pas être réécrits

- un fichier avec toutes les déclarations, essentiellement les nuances non
comprises par LilyPond, comme ffz, toutes les nuances comme "piu f", "p
dolce", ... et toutes les nuances entre crochets ou entre parenthèse (à peu
près 80 en tout), puis encore les pizz, solo, divisi, etc. Comme pour les
fonctions, ce fichier est complété au fur et à mesure des besoin.

- un fichier de propriétés courantes (les modifications "permanentes" aux
réglages standard).
Par exemple : \set Score.markFormatter = #format-mark-box-letters

Puis un répertoire par mouvement. Dans ces répertoires on trouve

- un fichier pour les markup des tempi et des diverses indications
"conducteur" : textes des reprises, textes tels que "rallentendo poco a
poco" ...

- les fichiers de notes proprement dites

- pour les parties doubles (par exemple les flûtes), un fichier pour la
partition d'ensemble et un fichier pour la partie seule.

Quand la fonction \partcombine sera au point, ces deux fichiers pourront
être fusionnés, mais actuellement, cette fonction n'acceptant pas les \tag,
il est nécessaire de dupliquer le fichier.
En réalité, j'écris le fichier pour la directrice, puis je le simplifie pour
obtenir les parties. C'est très rapide et assez systématique.

Il est essentiel de bien normaliser les noms de fichier ainsi que les
variables musicales.
Personnellement, pour les variables de type \voice, j'ajoute Voice devant le
nom de variable, et idem pour les variables de type \staff.
Les variables de notes portent un nom tel que \SgMcViolinoI, qui signifie
Symphonie n°7, mouvement 3, premier violon. Les chiffres ne pouvant être
utilisés dans les variables, ils sont remplacés par des lettres (g pour 7)
Puis à partir de cette variable, on construit \voiceSgMcViolinoI et
\staffSgMcViolinoI

Si des citations (CueVoice) sont utilisées, il est nécessaire d'ajouter un
fichier pour les voix citées, car actuellement les citations ne fonctionnent
pas s'il y a un \new Voice, ou une construction <<\\>> dans le fichier cité.
À nouveau, ce fichier est obtenu rapidement en "simplifiant" le fichier de
voix d'origine.

Voilà cette structure, qui se perfectionne au fur et à mesure des
utilisations, et de l'évolution de LilyPond.
C'est un peu compliqué, mais ça simplifie la vie.

Et surtout, il faut savoir que Frescobaldi, tout comme jEdit, ouvrent
automatiquement les fichiers nécessaires lors d'un clic sur la partition.
Sans quoi ça ne serait pas viable.

Cordialement,

Jean-François

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579469.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Je ne suis pas très loin dans la connaissance de Lilypond, Frescobaldi et Jedit. J'encode principalement des partitions de chœur 4 à 6 voix. La musique de Renaissance est assez facile en écriture moderne. Je fais pratiquement le même schéma que je reproduit d'une partition à une autre :
  J'encode le squelette qui contient les annotations de nuances, de markup généraux, de break de tempo.
J'encode une voix à la fois qui fait \include du squelette et crée un pdf et un midi. Quand la vérif. est bonne je copie ce fichier sous le même nom plus vk. De ce nouveau fichier j'enlève tout ce qui n'est pas paroles et notes. A partir de ces deux fichiers par copie sous d'autres noms je crée les autres voix en corrigeant textes et notes.Puis je crée le fichier principal que créera la partition de direction en faisant des \include de tous ces fichiers squelette et voix (= portées). Puis je modifie la variable mBreak pour ne plus faire de saut comme à la partition d'origine, je fais des transpositions si nécessaire et des changements de clés, je recopie ce fichier sous un autre nom pour modifier la puissance d'une voix pour faire ressortir la voix dans le midi et créer un outil de travail pour les chanteurs.
Je transforme parfois aussi les portées lorsqu'on veut remplacer un chanteur par un instrument. Donc, pas de très longues œuvres et pas beaucoup de difficultés.
Amicalement
Daniel Bernair
Rue de Namur, 3
7130 Battignies (Binche)
064/36.64.93
0496/07.60.45

···

----- Original Message ----- From: "legoss" <****@****>
To: <lilypond-user-fr@gnu.org>
Sent: Saturday, April 20, 2013 2:56 PM
Subject: Re: Frescobaldi et partitions séparées

Seventies wrote

Je me suis fait un "squelette" ... Je ne sais pas s'il est possible
d'automatiser cette création, tant il y a de paramètres à personnaliser.

Créer automatiquement un squelette à remplir est pile poil ce que je cherche
faire.
Le nombre de paramètres importe peu, puisqu'on peut commander au script de
les ajouter ou pas, de les définir ou de les modifier. C'est selon le
paramètre évoqué.
Je suis convaincu qu'une solution en bash permettrait de constituer, avec
une grande souplesse, un squelette correspondant spécifiquement à tel
besoin. Il y a sans doute d'autres façons de procéder pour un même résultat
et c'est l'objet de ce sujet.

Seventies wrote

Ainsi, d'un mouvement à l'autre, les instruments ne sont pas en même
nombre. Parfois, ils sont divisés, il y a des "solistes"

J'envisage un script qui crée toute l'arborescence d'une œuvre complète, en
prenant en compte et en traitant individuellement chaque mouvement, avec son
orchestration spécifique, création et nommage automatique des dossiers et
fichiers, de même pour l'insersion les \includes; histoire de ne rien
oublier en cours de route.

Après, ce serait à chacun de modifier le script et de le faire évoluer en
fonction de ses besoins, aussi "exotiques" soient-ils, et d'en faire aussi
profiter les autres !
Ce serait intéressant de savoir comment chacun s'organise et pourquoi il
utilise tel type d'arborescence. Ca permettrait de réfléchir à un script
fonctionnel, pratique et adapté, qui, avec le temps pourrait répondre à un
maximun de besoins.

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579468.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

_______________________________________________
liste de diffusion lilypond-user-fr
lilypond-user-fr@gnu.org
https://lists.gnu.org/mailman/listinfo/lilypond-user-fr

Je vois... comme je le disais plus haut, ça peut devenir la foire, même avec
un squelette.
Comme j'avais un peu de temps cet après-midi, j'ai concocté un petit script.
D'accord, c'est fait certainement à l'arrache, mais ça fonctionne chez moi.
Retenez juste l'idée.

C'est du bash, donc du Linux...
Pour info, le script appelle pdftk et evince. Vérifiez qu'ils sont installés
avant de lancer le script !
Le fichier:
test <http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/file/n7579471/test&gt;

Merci pour vos retours,
Laurent

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579471.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

un des développeurs [..] avait fait tout une serie de fonctions pour permettre la création rapide de grandes structures orchestrales. [..] La bibliothèque de ces fonctions était téléchargeable sur son site.
Peut-être que quelqu'un a garder ce lien ?

J'ai retrouvé :
http://wiki.kainhofer.com/lilypond/orchestrallily

···

--
Gilles

Très intéressant tout ça !
Comme je suis pris une bonne partie de la journée, j'essaierai tout cet
après-midi.
Merci d'avoir pris le temps de chercher !

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579473.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Bonjour,

Je vois... comme je le disais plus haut, ça peut devenir la foire, même avec
un squelette.
Comme j'avais un peu de temps cet après-midi, j'ai concocté un petit script.
   
Ben dis-donc, comme petit script... 270 lignes !
Personnellement, je trouve ça plutôt bien écrit, commenté, clair, du bon bash, quoi...

Mais je ne comprends pas pourquoi tu demandes la tonalité "majeure" de la partition.
Que se passe-t-il si un compositeur veut faire une symphonie en la mineur ?

J'ai bien vu qu'après, pour les parties séparées, tu transposes pour la tonalité de l'instrument,
mais ce choix de départ en "majeur" m'étonne.

Et pourquoi pas ne demander que la tonalité elle-même, qu'elle soit majeure ou mineure ?

Il y a là probablement une subtilité musicale, et comme je suis un piètre musicien, je ne saisis pas...

Un éclairage (avec des mots simples) ?

Merci, et bravo.

Philippe.

PS : En tous cas, c'est le genre de script qui devrait faire l'objet d'un partage du type "git", afin que chacun puisse y mettre son grain de sel... Mais sans les accents, car on n'utilise pas tous le même code de caractères.
:wink:

···

Le 20/04/2013 19:42, legoss a écrit :

--
Propulsé par l'Association Sud-Ouest.org
Plateforme Libre d'hébergement mail à prix libre
  https://www.sud-ouest.org

Phil wrote

je trouve ça plutôt bien écrit, commenté, clair, du bon bash, quoi...

Merci ! Il n'y a que quelques mois que je me suis mis au bash, et je trouve
mon script quelque peu brouillon. J'ai même du mal à m'y retrouver. Question
d'habitude je suppose.

Phil wrote

Mais je ne comprends pas pourquoi tu demandes la tonalité "majeure" de
la partition. Que se passe-t-il si un compositeur veut faire une symphonie
en la mineur ?
...
Et pourquoi pas ne demander que la tonalité elle-même, qu'elle soit
majeure ou mineure ?

Lilypond propose au choix \major ou \minor après la note de tonalité :
c\major pour do majeur, b\minor pour si mineur.
En revanche mon script insère \major uniquement.
Si une œuvre est en la mineur, il faudra que le graveur prenne la tonalité
du relatif majeur, c'est-à-dire do (c)
Si l'œuvre est en do dièse mineur, il prendra mi (e) majeur
... en espérant que les puristes ne v'en voudront pas.

Phil wrote

PS : En tous cas, c'est le genre de script qui devrait faire l'objet
d'un partage du type "git", afin que chacun puisse y mettre son grain de
sel... Mais sans les accents, car on n'utilise pas tous le même code de
caractères.

Pas de problème pour le partage ! c'est fait pour ça. Par contre, je ne
connais rien au sujet du partage "git" dont tu parles.
M'étant mis à l'informatique sur le tard, j'avoue être à bien des égards un
peu (beaucoup) à la ramasse.
Mais je crois qu'il faudrait un script un peu plus élaboré. Je suis en train
d'en écrire un qui devrait allègrement atteindre, selon mes estimations, les
2000 lignes. J'en suis à la moitié.
Ça devrait le faire.

···

--
View this message in context: http://lilypond-french-users.1298960.n2.nabble.com/Frescobaldi-et-partitions-separees-tp7579465p7579475.html
Sent from the LilyPond French Users mailing list archive at Nabble.com.

Re !

Pas de problème pour le partage ! c'est fait pour ça. Par contre, je ne
connais rien au sujet du partage "git" dont tu parles.

Vois le fil de discussion proposé par Philippe Nenert :
sujet : Proposition d'initiation à “git” dans la lignée de mon dernier sondage

On avait passé un petit moment sur un canal de "chat" pour voir comment ça fonctionne.
En gros : on travaille sur un projet commun, on peut modifier des fichiers à distance,
voir les modifications des autres, et travailler en maintenant l'ensemble des fichiers modifiés à jour.
Voili voilou.

Philippe

···

Le 22/04/2013 21:11, legoss a écrit :

--
Propulsé par l'Association Sud-Ouest.org
Plateforme Libre d'hébergement mail à prix libre
  https://www.sud-ouest.org